Quand la Lumière efface l'obscurantisme

 

Germaine Llodra-Marcon, auteur de plusieurs ouvrages (voir page Lectures), également naturopathe a le plaisir de vous proposer désormais quelques conseils d'alimentation et d'hygiène de vie saines, ses petits «trucs» et astuces écolo...faciles à mettre en pratique au quotidien. 

Bien sûr, tous ces conseils ne se substituent pas à la médecine, ni aux médicaments*.

Les produits conseillés se trouvent en magasins diététiques et bio. Chaque fois que possible, ils doivent être issus de l'agriculture biologique : les traitements chimiques étant trop souvent dangereux pour la santé.

Elle dirige une ECOLE de NATUROPATHIE près de La Rochelle, en Haute-Loire, en Ardèche, dans la Loire, à Clermont-Ferrand... et par correspondance.

Pour de plus amples renseignements, appelez Germaine au 06.83.41.97.14.

 

 

 


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA MARCHE A PIED

 

Sapins 1De nombreuses études scientifiques ont prouvé que marcher une bonne demi-heure par jour constitue l'une des meilleures préventions contre les nombreuses maladies qui nous affectent en vieillissant.

En effet, 30 minutes de marche quotidienne, effectuée régulièrement, protège notre coeur et tout le système circulatoire, ce, sans effort brutal qui pourrait au contraire lui être fatal, surtout si cela fait longtemps qu'on ne pratique aucun sport.

C'est également maintenir ou retrouver la tonicité de nos muscles, particulièrement ceux des jambes. Cela représente une prévention importante contre les varices, car les muscles des jambes ainsi tonifiés soutiennent davantage les parois des veines, empêchant ainsi le relâchement de ces dernières, relâchement responsable à la longue des varices.

C'est encore solliciter toute notre architecture osseuse, stimuler le procéssus physico-chimique qui l'entretient, et par là-même lutter contre l'ostéoporose.

C'est s'exposer à la lumière solaire,( même en hiver la lumière diurne est suffisante), pour stimuler la productionde vitamine D, toujours pour prévenir l'ostéoporose.

C'est aussi une aide précieuse contre la constipation. Quand on sait que cette dernière peut à la longue induire de nombreux problèmes de santé à cause des toxines mal éliminées, on comprend l'importance de faire le maximum pour éviter ce désagrément.

C'est entretenir toute notre fonction respiratoire, mais également notre ligne en brûlant quelques calories.

C'est revenir de sa promenade le teint frais, l'oeil plus vif, le corps en forme.

C'est excellent pour le moral car la marche vide la tête des pensées négatives en génèrant des endorphines, les fameuses hormones du bonheur.

C'est rompre la solitude, l'isolement, aller à la rencontre d'autres personnes, admirer la nature, avoir l'opportunité de cueillir dès le printemps plantes et fleurs deschamps, en évitant les endroits traités chimiquement, bien entendu.

C'est enfin faire un geste pour l'environnement en évitant de prendre la voiture chaque fois qu'on peut se déplacer à pied.

Profitons-en pour respirer bien à fond, afin de bien oxygéner notre sang et toutes nos cellules. Bien entendu, il vaut mieux marcher à la campagne ou dans un parc public en ville afin de bénéficier des ions négatifs libérés par les arbres, la neige, la pluie, une cascade, un ruisseau... Ions négatifs qui aident nos cellules à capter l'oygène, ce dernier participant grandement à l'élimination de nos toxines responsables de nombreux maux.

La marche nordique, avec deux bâtons, est encore plus bénéfique, car elle sollicite également les muscles des bras et du haut du corps.

Pour bénéficier de tous ces bienfaits, il suffit d'avoir une paire de chaussures confortables, peut-être  deux bâtons et de faire preuve de PERSEVERANCE.

Ne pas oublier de boire souvent une gorgée d'eau, et de glisser dans le sac à dos un petit tube d'argile verte prête à l'emploi, ainsi qu'un mouchoir en coton  et une bande Velpeau (pour un éventuel cataplasme d'argile). En effet, l'argile peut nous rendre de grands service en cas de pîqures d'insectes, de serpent, de blessures, de coup de soleil, d'entorse...) VOIR l'article sur L'argile (plus bas)

 

Il vaut mieux marcher une demi-heure tous les jours que deux ou trois heures le week-end seulement. Bien sûr, les deux sont souhaitables.

Alors, BONNE MARCHE !

Germaine, organise aussi des stages de 6 jours de DIETE (fruits et légumes bio ; cure de raisin bio , ou alimentation bio SANS GLUTEN, NI PRODUITS LAITIERS) et BALADES à L'OCEAN dans le but de nettoyer et revitaliser l'organisme. Pour de plus amples renseignements : voir la page "Diète et Balades" ou appelez le 06.83.41.97.14.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA CURE DE RAISINS BIO

En automne, une cure de 3 à 10 jours de raisins bio peut se réveller bénéfique pour notre état général.

La teneur élevée de ses sucres très facilement assimilables place ce fruit délicieux au stade de l'aliment énergétique par excellence. En effet, les sucres du raisin, glucose et lévulose sont les substances dynamogènes des muscles. En conséquence, le raisin contribue aussi à la tonicité du muscle cardiaque.

Il possède également des propriétés laxatives, diurétiques.

Il stimule les fonctions hépatiques, lutte contre l'acide urique et par là-même contre les crises de goutte, soulage les hémorroïdes.

Il nettoie l'organisme des métaux lourds, soulage les douleurs rhumatismales, et serait recommandé pour certaines formesde tuberculose d'après le docteur H. Leclerc.

Il lave les reins, facilite l'élimination des toxines de l'organisme.

Il combat remarquablement les oedèmes.

Sa biochimie alcaline rééquilbre le PH sanguin.

De part sa teneur élevée en sels minéraux, il lutte contre la fatigue, le stress en augmentant notre résistance à la fatigue physique et nerveuse.

Il lutte contre l'hypertension, inhibe les fermentations intestinales, contibue au rajeunissement de la peau...

Sa composition se rapproche du lait de la femme. Toutefois, il ne peut pas se substituer au lait maternel: le bébé souffrirait de carences.

Enfin, il serait anti-cancérigène comme de nombreux autres fruits et légumes, grâce à ses propriétés anti-oxydantes. Lire à ce propos: « La cure de raisin » de Johanna Brandt, édition Jouvence.

CONDUITE DE LA CURE :

Pendant les deux jours qui précèdent la cure de raisins, manger uniquement des fruits et légumes crus et cuits.

Choisir des raisins mûris au soleil, garantis de culture biologique.

La quantité journalière variera de 2 à 3 kg.

Les personnes sujettes à la constipation devront remplacer en partie le fruit entier par du jus de raisin bio, afin d'éviter un excès de tanin pouvant déterminer une forme de constipation.Toujours pour éviter ce problème, on peut encore recracher peau et pépins après les avoir mastiqués très longuement. Bien entendu, si on ne souffre pas de ce désagrément, il vaut mieux manger le fruit entier

Il est préférable d'utiliser la même variété de raisin le même jour, en changeant chaque jour de variété, afin de bénéficier des spécificités des diverses catégories. Les raisins très sucrés étant les plus nutritifs, ceux qui sont plus acides étant plus « décrassants ».

La durée de la cure s'étendra de 3 à 10 jours en moyenne

Manger uniquement des fruits et légumes crus et cuits les deux jours suivant lacure, puis inclure progressivement d'abord les céréales complètes ou semi-complètes sans gluten: quinoa, riz...puis les protéines animales: oeufs, poissons...

CONTRE-INDICATIONS : diabète, enfant, adolescent en pleine croissance, femmes enceintes ou allaitantes...

Faire de la marche à pied complète bien cette cure. Lire à ce propos l'article précédent, traitant des nombreux bienfaits de la marche.

 

Germaine, naturopathe, organise en automne des stages de 6 jours de CURE DE RAISINS BIO à L'OCEAN, près de La Rochelle,(VOIR à la fin de la page Diète et Balades. Appelez le 06.83.41.97.14.

 

 

 

CASSE-CROUTE COMPLET, BIO, A EMPORTER

Voici quelques idées pour un casse-croute sain, complet t équilibré que vous pourrez emporter, si vous n'avez pas la possibilité de manger à midi chez vous.

Vous pouvez réaliser un ou plusieurs sandwichs qui vous apporteront tout ce dont votre organisme a besoin pour bien fonctionner.

Bien entendu, il faut choisir des aliments issus de l'agriculture biologique, les pesticides et autres produits chimiques étant de plus en plus reconnus dangereux.

Prendre deux belles tranches de pain complet bio, surtout pas du pain complet dont le blé est issu de l'agriculture intensive, car les pesticides s'agglutinent surtout dans l'écorce du blé.(1)

Le pain complet bio apportera les sucres lents assurant une énergie constante.

Etaler de la salade ou des crudités de saison sur le pain, pour l'apport desvitamines, sels minéraux, oligo-éléments.

Les assaisonner avec:

Deux bonnescuillerées à soupe d'huile de lin, ou de chanvre, ou un mélange d'huile d'olive et de colza, ou encore un mélange d'huile d'olive et d'huile de noix.

Ces huiles, à conditions qu'elles soient bio, apportent de façon équilibrée les Oméga 3/ 6/9 de bonne qualité indispensables à notre santé.(2)

Du vinaigre de cidre bio (possède de nombreuses vertus).

Du sel gris non-raffiné (contient plus d'iode et de magnésium que le sel raffiné).

De l'ail et du persil finement hachés: (excellents anti-oxydants qui luttent contre les maladies cardio-vasculaires, le cancer, le vieillissement...)

Saupoudrer 1 cuillerée à soupe de germes de blé (vitamine E: excellent anti-oxydant) sur la salade ou les crudités. Alterner avec des graines germées à la lumière, derrière une fenêtre ( une mine de vitamines, de sels minéraux...)

Ajouter du poulet ou du poisson, ou un oeuf , ou des champignons, ou des crevettes, ou du fromage (de chèvre de préférence)pour l'apport des protéines. Eviter toutefois les produits laitiers si vous avez des problèmes ORL à répétition (sinusites, otites...) ou des douleurs rhumatismales.

Les champignons sont très riches en protéines.

Si vous avez beaucoup d'appétit, rien ne vous empêche de manger deux sandwichs.

En dessert : quelques fruits secs ( très énergisants):1 à 2 cuillerées à soupe de baies de goji ( le meilleur des anti-oydant, extrèmement riche en vitamines, sels minéraux, oligo-éléments), ou 3 ou 4 noix (riches en Oméga 3), ou une dizaine d 'amandes (très riches en calcium) ou quelques noisettes ( riches en cuivre végétal favorisant l'assimilation du fer), ou dattes, pruneaux

( laxatifs)...Ne pas en abuser, l'excès en toute chose étant aussi nuisible que lacarence.

Un thé vert ou une infusion chaude sans sucre (verveine, mélisse, chardon-marie, romarin, thym...) faciliteront la digestion.

Et si vous avez la possibilité de faire une petite sieste (10 à 20 mn) ou une petite marche à pied, ce sera encore mieux.

Ne jamais manger un fruit cru après un repas, car son acidité va perturber la digestion des féculents ( ballonnements...) Seule la banane n'est pas acide, tous les autres fruits le sont plus ou moins.Cuits, ils perdent beaucoup de leur acidité.

Consommer les fruits crus seuls loin des repas, à 17 H par exemple.

Vous obtenez ainsi un repas complet avec sucres lents pour l'énergie, vitamines, sels minéraux pour la forme, protéines pour les os, les muscles, les hormones...

(1)Privilégier le pain de petit épeautre, ou de kamut, deux ancêtres du blé qui n'ont pas été modifiés comme ce dernier. En conséquence, ils contiennent beaucoup moins de gluten, et le peu qu'ils contiennent est beaucoup moins alergisant, parce que non trafiqué.

Dans gluten, il y a glu (colle). Celle-ci va aller se loger dans nos endroits fragiles qui peuvent être les articulations (rhumatismes), les voies respiratoires (poumons, sinus, oreilles, gorge...)

Quant aux personnes vraiment allergiques au gluten, il reste le pain des fleurs au sarrasin, à la châtaigne ou au quinoa garanti sans gluten ( en magasins bio). On peut également faire soi-même du pain sans gluten avec de la farine de riz complet, d'amarante, de millet, de sarrasin, de quinoa...Lire: « Pains et brioches sans gluten » d'Alice et Laure Laffont, Jean Pommier, Annie Rapaport, éditions La Plage.

(2) Les huiles et margarines raffinées sont chauffées, ce qui fait que de nombreuses vitamines et éléments essentiels sont détruits. Elles sont également saturées de produits dangereux pour notre santé, car extraites avec des solvants chimiques.

Voir le film de J. P. JAUD: « Nos enfants nous accuserons » dans lequel des professeurs de médecine nous expliquent le danger des produits chimiques de l'alimentation moderne. On trouve maintenant ce film en DVD (dans les réseaux BIOCOOP, BIOMONDE ou autres magasins bio). Sinon, vous pouvez peut-être faire comme moi, demander au responsable de la salle de cinéma proche de chez vous de se procurer ce film, afin d'éclairer plus de gens.

« Severn, la voix de nos enfants », du même réalisateur est aussi un film à voir.

L'organisme ne fabriquant pas tous ces acides gras ( les Oméga 3/6/9), ils doivent être impérativement apportés par une alimentation saine. (voir chapitre oméga 3)

 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'importance de l'EAU : La cure du Dr Batmanghelidj*

 

Chute deauA l'âge adulte, nous sommes constitués en moyenne de 70% d'eau. On peut alors comprendre que cette eau joue un rôle clé pour notre bon état général.

Boire suffisamment d'eau pure, faiblement minéralisée, et à température ambiante, tous les jours est une véritable cure de dépuration quotidienne permanente.

On constate que la déshydratation est un facteur de vieillissement. En effet, le nourrisson est fait de 75% d'eau, alors que la personne de plus de 75 ans n'en contient plus que 60%.

L'eau a de multiples fonctions :

    - elle transporte les nutriments jusqu'aux cellules

    - elle achemine les toxines vers les organes d'élimination

    - elle régule la température corporelle.

Elle a enfin d'autres fonctions plus subtiles pouvant jouer un rôle décisif dans plusieurs maladies.

En résumé, plus on boit régulièrement de l'eau pure, plus les divers mécanismes corporels liés à l'eau peuvent fonctionner correctement. En quelque sorte, l'eau sert à lubrifier « la machine humaine » pour l'empêcher de « grincer » comme dans le cas de l'arthrite par exemple.

Le Dr Batmanghelidj dans son ouvrage : « Votre corps réclame de l'eau, éditions Jouvence », estime que « nous souffrons d'une déshydratation chronique qui entraîne des symptômes spécifiques, pris à tort pour des dysfonctionnements, donc traités par des médicaments ».

Pour lui, toute personne buvant moins d'1,5 litre d'eau par jour est déshydratée. Car, toujours d'après lui, nous perdons en moyenne 2,5 litres par jour. Nous récupérons 1litre environ en consommant des fruits et des légumes riches en eau. Il reste donc 1,5litre à boire sous forme d'eau pure.

Mais, lorsqu'il fait très chaud, ou lorsque nous nous adonnons à des activités physiques intenses, nos pertes d'eau étant 2 ou 3 fois plus élevées qu'en temps normal, nous devons, bien entendu, augmenter proportionnellement notre quantité d'eau à boire.

Les boissons à base de caféine et l'alcool sont des boissons déshydratantes. « La gueule de bois » après un excès d'alcool s'explique ainsi.

Les personnes âgées ont rarement soif, car moins on boit, moins on a soif. D'où un risque accru de déshydratation chez ces gens là.

Le Dr Batmanghelidj estime qu'à partir du moment où on a la bouche sèche, on est en état de déshydratation.

Il faut donc impérativement boire même si l'on n'a pas soif.

On peut ajouter quelques gouttes de citron bio, si le goût de l'eau plate nous rebute un peu.

Quant aux personnes qui redoutent l'incontinence nocturne, il suffit de boire surtout le matin et durant l'après-midi, en évitant de boire en soirée.

Comment ce Dr a-t-il découvert les bienfaits de l'eau pure ?

Incarcéré dans une prison, comme beaucoup de prisonniers politiques, lors de la révolution islamique en Iran en 1982, on l'appelle une nuit pour soigner un prisonnier en proie à d'atroces souffrances causées par un ulcère d'estomac.

Ne disposant d'aucun médicament, il ne peut que lui donner de l'eau à boire.

 Le patient aurait été soulagé en quelques minutes. Le Dr lui conseille alors de boire 2 verres d'eau toutes les 3 heures. Le patient aurait fini par ne plus ressentir aucune douleurs et serait rester en bonne santé jusqu'à la fin de son emprisonnement.

La cure d'eau pure serait également efficace en cas d'arthrite rhumatoïde. En effet, le cartilage contenant environ 85% d'eau et le liquide synovial étant presque constitué de 100% d'eau, « sans une hydratation adéquate autour des articulations, l'inflammation se répand une fois qu'elle a commencé, à la manière d'un feu de forêt », d'après le Dr Julian Whitaker.

Lorsque nous sommes déshydratés, nous produisons davantage d'histamine, ce qui augmente les risques de faire une crise d'asthme chez les personnes prédisposées.

L'estomac secrète de l'acide chlorhydrique qui réduit nos aliments en bouillie. Cet acide exercerait une action corrosive sur les parois de l'estomac si celles-ci n'étaient pas tapissées d'un mucus composé de 98% d'eau. Donc en cas de déshydratation cette couche protectrice diminue. Dès lors, on risque brûlures ou ulcères d'estomac.

 Le Dr Gary C. Curhan et ses collègues ont constaté que le fait de boire 8 à 10 verres d'eau par jour diminuait les risques d'avoir des calculs dans les reins. Une consommation accrue d'eau augmentant la dilution de l'urine, les cristaux responsables des calculs dans les reins risquent moins de se former.

 Un apport accru en eau pourrait réduire la période de contact entre les substances cancérigènes et la paroi de la vessie, car on urine plus souvent et par là-même, on élimine davantage les toxines. Ce qui réduirait les risques de cancer de la vessie.

 Dans la revue Science in Medicine Simplified, le chercheur M.J. Iqbal fait le lien entre la déshydratation et le cancer du sein:

« Pour ce qui est du cancer du sein, la suggestion de Batmanghelidj selon laquelle l'eau peut agir comme un agent prophylactique est d'une grande importance et ne peut être ignoré ».

 Toujours dans la même revue, ce chercheur affirme au sujet de l'obésité:

«Mes propres recherches confirment les découvertes du Dr Batmanghelidj. La bouche sèche n'est pas un indicateur fiable pour réguler l'eau dans l'organisme; la consommation régulière d'eau augmente et aide à différencier la sensation de la soif de celle de la faim(une cause majeure de surcharge alimentaire)

Boire1,5 à 2 litres d'eau par jour serait plus efficace contre la constipation qu'une consommation d'aliments très riches en fibres, d'après une étude menée à l'Université catholique de Rome.

Les maux de dos ou du cou seraient souvent dus à un état de déshydratation chronique. Les cellules soumises à un stress physique ont besoin de beaucoup d'eau afin d'évacuer les substances acides générés par le stress.

Le Dr Julian Whitaker signale qu'il a observé des cas où la cure d'eau a permis de soigner efficacement l'hypertension. Suite à cela, il y aurait moins de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux: une hydratation suffisante diminuant la viscosité du sang et améliorant par là-même la circulation.

La cure d'eau serait également efficace en cas d'angines, de migraines, d'oedèmes, de dépression nerveuse, de lombalgies, et pour lutter contre le vieillissement.

Afin de ne pas perturber la digestion, boire une demi-heure avant les repas et 2 heures et demi après. 

Le Dr Batmanghelidj conseille de ne pas supprimer complètement le sel pendant cette cure. Par contre, il faut prendre du sel gris, non raffiné, car il est plus riche en éléments nutritifs. Bien sûr, il faut en consommer de façon modérée.

ATTENTION : avant de faire une cure d'eau, consulter un médecin en cas :

   d'insuffisance cardiaque globale ou d'une maladie des reins

   si on prend un diurétique.

   Ne pas boire plus de 2 litres d'eau pure par jour, afin de ne pas fatiguer les reins (Mont Roucous, Volvic, Wattwiller...)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 

L'ARGILE

 

« ... Ce mineral apporte à lui seul une solution à la plupart des infections et inflammations, remplaçant aisément sur le terrain la plupart des antibiotiques et des corticoïdes: (lire «  L'argile qui guérit », Raymond Dextreit, Ed.Vivre en Harmonie. Disponible dans les magasins bio.)...Elle résout également avec bonheur les inflammations musculaires, tendineuses etarticulaires, ainsi que les problèmes de peau, démangeaisons etirritations. En interne, c'est la championne toutes catégories des antipoisons...Elle vous garantit également contre l'infâme tourista (diarrhée) et aide petits et grands à se débarrasser de certains parasites, ôtant en outre en une vingtaine de minutes les douleurs associées...Elle nettoie l'eau souillée, inhibant non seulement les bactéries-à l'instar du chlore-mais également les virus et les toxines...Quant aux plaies souillées, quelques applications suffisent à les nettoyer, et l'on peut choisir, par la suite, soit de les laisser se refermer spontanément, soit de continuer les soins jusqu'au bout, ce qui garantit l'absence de cicatrice. Pour les brûlures, l'argile est véritablement inégalable, car elle parvient à reconstituer la peau intégralement et sans rétraction lorsqu'elle est utilisée dès les premiers moments... »

Jade Allègre, Anthropologue médicale pour l'association L'Homme et l'Argile, 41, rue Chapon, 75003 Paris,

site:http//lhomme.et.largile.free.fr « Une boîte à pharmacie de survie », Biocontact de Janvier 2006. ( mensuel gratuit dans de nombreux magasins bio.)

En effet, l'argile possède un pouvoir absorbant extraordinaire: elle pompe littéralement les matières morbides, putrides. Son « intelligence naturelle » lui permet de trouver l'endroit exact où se situe le mal, de le faire disparaître en l'absorbant.

Ayant capté l'énergie du soleil( magnétisme, électricité, lumière ), mais également celles de l'air, de l'eau, elle les irradie sur l'organisme malade en lui transmettant son immense vitalité.

C'est un antiseptique, un stérilisant naturel, un antibactérien (d'après les analyses faites par le Dr Laborde, ancien professeur à la Faculté de Pharmacie de Strasbourg), et un puissant stimulant de nos défenses immunitaires.

Elle est particulièrement riche en silice, mais elle contient également de nombreux sels minéraux dans des proportions idéales, tels le phosphate, l'azote, le fer, la chaux, la potasse, la magnésie...sous une forme facilement assimilable par l'organisme.

Sa forte teneur en magnésium nous aide à lutter contre le cancer, la spasmophilie...

La chaux est souveraine en cas d'anémie, de décalcification...

Sa richesse en silice fortifie les tissus élastiques de notre organisme, particulièrement en cas d'artériosclérose.

SON USAGE EXTERNE

On peut en faire des cataplasmes ou des compresses. Voici comment procéder:

Prendre un récipient en terre ou en verre ( pas de métal, pas de plastique, ni de récipient émaillé dont certaines parties sont détachées). Le remplir à moitié d'argile grossière, verte de préférence, garantie séchée au soleil. Couvrir d'eau froide: l'eau de pluie, l'eau de source, l'eau de mer prélevée au large étant les meilleures.

Laisser reposer une petite heure, sans remuer, sinon l'argile perd sa porosité, devient lisse et imperméable: ses possibilités d'absorption sont alors considérablement réduites. On ne doit y toucher avec une spatule en bois que le minimum nécessaire pour la mettre sur le linge qui servira de support.

Ce sera un tissu en coton ou en lin. Le plier en quatre, sa dimension doit être supérieure au cataplasme que l'on veut préparer.

Etaler sur ce linge, à l'aide d'une spatule en bois (jamais de métal, ni de plastique), une couche d'argile de un à deux cm d'épaisseur, plus large que la partie à traiter. Ne pas lisser la surface du cataplasme afin que cette terre curative conserve bien son pouvoir d'absorption. Appliquer l'argile à même la peau. Mettre une gaze stérile entre l'argile et la peau uniquement sur les endroits velus, en sachant que les résultats seront moins rapides. Bien faire adhérer le cataplasme et le fixer avec une bande Velpeau afin qu'il reste bien sur la partie malade. Toutefois, ne pas trop serrer, afin de ne pas gêner la circulation du sang. Si la personne est frileuse, on peut entourer le tout avec de la laine ou de la flanelle. On peut également mettre une bouillotte à proximité du cataplasme.

Dans la majorité des cas, l'argile est plus efficace à température ambiante. Toutefois, s'il s'agit de rhumatismes, de problèmes digestifs, ou de douleurs lors des règles, il vaut mieux l'appliquer à peine tiède: le froid pouvant être néfaste dans ces pathologies. Mais il ne faut jamais diluer l'argile avec de l'eau chaude: elle perdrait la majorité de ses propriétés curatives.

Il faut la faire tiédir légèrement au bain-marie, ou mettre le cataplasme sur un radiateur quelques minutes avant l'emploi.

Il vaut mieux commencer par faire des cataplasmes minces: 1 cm d'épaisseur lorsqu'on n'est pas habitué, puis augmenter progressivement jusqu'à 2 bons cm d'épaisseur.

Si on ne ressent aucune gêne, on peut en faire plusieurs dans les 24 heures. Il faut savoir que, parfois au début, il peut y avoir recrudescence du mal : par exemple s'il s'agit d'une plaie elle peut s'agrandir, suppurer davantage...C'est tout simplementla preuve que l'argile absorbe par le biais de cette plaie toutes les toxines de l'organisme. La plaie se refermera souvent sans cicatrice, lorsqu'il n'y aura plus de toxines à éliminer. Bien sûr, il faudra de la PERSEVERANCE et veiller à avoir désormais une alimentation et une hygiène de vie saines afin que le mal ne se manifeste plus. En effet, il ne peut y avoir de guérison définitive sans l'élimination des causes.

Après une à trois heure d'application, l'argile se détache toute seule: elle a finit son travail. Enlever alors le cataplasme, et le jeter à l'abri des enfants et des animaux, car il est chargé de toxines. Remettre un autre cataplasme ou laver la partie traitée à l'eau tiède.

On peut appliquer deux cataplasmes en même temps à des endroits différents: le résultat sera plus rapide.

Par exemple: appliquer un cataplasme sur l'endroit à soigner et un autre sur le bas ventre. Ce dernier est très important, car il attire vers le bas, vers les voies d'élimination naturelle toutes les toxines disséminées dans l'organisme, et fait baisser la fièvre de façon naturelle, si besoin est.

Si pour certains maux quelques jours de traitement sont suffisants, pour d'autres, il est nécessaire de continuer les applications d'argile pendant plusieurs semaines, voire pendant un an ou deux (ostéoporose par exemple).En effet, il faut lui donner le temps de reconstituer les tissus en profondeur.

On peut appliquer les cataplasmes d'argile sur toutes les parties du corps. EVITER simplement le coeur.

Pour certaines parties du corps: les yeux, ou les oreilles par exemple, il est plus facile d'utiliser des COMPRESSES que des cataplasmes: on trempe une toile de coton ou de lin dans de l'eau argileuse (une poignée d'argile pour un bon litre d'eau froide ). Attendre quelques minutes afin que la toile soit bien imbibée, la presser légèrement et l'appliquer sur la partie malade (les yeux fermés, derrière les oreilles). On peut faire la même chose pour soigner une grande surface de peau. Couvrir alors avec un lainage et changer la compresse toutes les demi-heure environ.

L'ARGILE SURFINE garantie séchée au soleil peut être être utilisée à la place du talc pour le poudrage des bébés, sur les bobos des enfants, pour saupoudrer les plaies, les blessures, l'eczéma, les rougeurs, les escarres...car je vous rappelle que l'argile désinfecte et favorise la reconstitution des tissus lésés.

LES BAINS D'ARGILE PARTIELS sont très recommandés. En cas de douleurs, d'engelures, plonger pendant 20 mn environ certains membres (bras, jambes, mains, pieds) dans un récipient contenant de la boue argileuse ( une poignée d'argile pour un litre d'eau à température ambiante). Renouveler l'opération plusieurs fois jusqu'à la guérison. Chaque fois que possible, exposer préalablement la bassine d'eau argileuse au soleil: le résultat n'en sera que plus rapide.

On peut fabriquer un ONGUENT en mélangeant deux parties de miel à une partie d'argile surfine. On pourra alors traiter excroissances, verrues, taches, rougeurs, engelures...avec cet onguent.

En cas de maux de gorge, d'aphtes... on peut se GARGARISER avec de l'eau argileuse à température ambiante ( 1 cuillerée à soupe pour un verre d'eau).

En tant que ancienne esthéticienne bio, j'ai souvent utilisé l'argile pour les soinsde beauté, et je ne connais pas de meilleur antirides, raffermissant, assainissant...

Voici comment faire un MASQUE DE BEAUTE :

Pour les peaus délicates, sèches, voire déshydratées: mélanger à l'aide d'une spatule en bois de l'argile blanche surfine avec de l'eau à température ambiante jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Appliquer sur tout le visage, le cou et le décolleté. S'allonger, se relaxer pendant un bon quart d'heure.

Enlever alors l'argile avec de l'eau tiède. Lotionner la peau avec une infusion froide de camomille ( 3 fleurs pour une tasse d'eau), et appliquer une crème bio adaptée à votre peau, ou tout simplement de l'huile d'olive ou de sésame bio, comme le font les belles méditerranéennes depuis des millénaires pour leur plus grands profit.

J'ouvrirais ici une parenthèse pour insister sur l'importance des produits de beauté bio.

D'une part, ils ne contiennent pas de produits chimiques, trop souvent responsables d'allergies, voire parfois cancérigènes.

D'autre part, ILS NE SONT PAS TESTES SUR LES ANIMAUX: ne soyons plus lescomplices (plus ou moins conscients) des souffrances cruelles qu'on leur fait subir, tout cela pour notre beauté!!! D'autant plus que maintenant on trouve des produits de beauté bio à des prix très raisonnables, là encore, les plus chers n'étant pas toujours les meilleurs.

Pour les peaux grasses, voire acnéiques, on mélangera de l'argile verte surfine avec une infusion froide de thym (antiseptique): même mode d'emploi.

Quand aux peaux mixtes, appliquer le masque pour peau sèche sur les joues, le cou, le décolleté, et le masque pour peau grasse sur le front, le nez, le menton.

Prochainement, je consacrerai un chapitre spécial aux soins de beauté naturels.

SON USAGE INTERNE

Au coucher, verser une cuillerée à café d'argile surfine ou grossière, verte de préférence, garantie séchée au soleil, dans un verre d'eau froide ( Volvic, Montroucoux ou eau de source de préférence). Remuer avec une spatule en bois, surtout pas de cuillère en métal.

Laisser tremper toute la nuit. En cas d'urgence (diarrhée par exemple), on peut la boire dès qu'on l'a préparée.

Le lendemain matin, boire à jeun, sans remuer l'argile déposée au fond du verre. Procéder ainsi pendant les trois premières semaines, afin que l'organisme s'habitue à cette terre curative.

Ensuite, il est conseillé de remuer l'argile et de tout boire si l'on n'a pas deproblème de constipation. On peut continuer cette cure pendant des mois en prenant la précaution de s'abstenir une semaine sur deux afin que l'estomac ne s'y habitue pas.

VOIR LES CONTRE-INDICATIONS QUI SUIVENT.

Prendre la précaution d'utiliser un verre assez épais, surtout pas de cristal, car le magnétisme de l'argile pourrait le faire éclater.

SES CONTRE-INDICATIONS

Bien que cette terre curative soit bénéfique dans de nombreux cas, elle n'est pas une panacée, et elle présente quelques contre-indications:

  • Ne pas boire d'eau argileuse en cas de constipation opiniâtre, surtout si l'on est prédisposé à l'occlusion intestinale.

  • S'en abstenir strictement en cas de hernie, mais également en cas d'hypertension.

  • Si l'on consomme de l'huile de paraffine, attendre au moins un mois après l'arrêt de cette huile avant de débuter la cure par voie buccale. En effet, cette huile d'origine minérale entraine une coagulation de l'argile avec risque certain de constipation grave, voire d'occlusion intestinale.

  • Ne pas boire d'eau argileuse si l'on a un traitement médical, et pour les femmes l'éviter en cas de pilule anticonceptionnelle, car l'argile absorbe tout ce qui est antiphysiologique.

  • En ce qui concerne l'usage externe, éviter de faire des cataplasmes sur le coeur, comme déjà signalé, ne pas appliquer d'argile tout autour du cou.

  • Ne pas appliquer d'argile froide sur la poitrine, l'estomac, le ventre ou les reins pendant les repas, et attendre au moins 3 heures après.

  • Les femmes devront éviter d'appliquer des cataplasmes d'argile froide sur le ventre pendant la période des règles, le froid pouvant perturber ces dernières.

  • Enfin, ne pas acheter l'argile chez les potiers qui utilisent des produits de synthèse, ou de l'argile employée dans l'industrie.Préférer celle que l'on trouve en magasin diététique, garantie séchée au soleil.

L'argile est également bénéfique pour les animaux. Mettre une poignée d'argile dans leur eau de boisson une semaine sur deux (afin que l'estomac ne s'y habitue pas) éviterait bien des maladies, des épidémies.

Prendre la précaution d'employer des récipients en pierre, bois, terre ou verre. On peut aussi leur faire des cataplasmes d'argile, ou saupoudrer démangeaisons, eczéma... avec de l'argile surfine. ( même usage que pour les gens).

Elle peut également rendre de grands services pour les arbres, les plantes. Faire tremper pendant toute une nuit dans de la boue argileuse vos arbustes, vos plantes à repiquer, leur éviterait bien des maladies.

Ajouter une cuillerée à soupe d'argile dans le vase contenant des fleurs leur assurera une fraîcheur plus longue.



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA VITAMINE C

La vitamine C vivement recommandée par le professeur Linus Pauling, 2 fois Prix Nobel, est la plus importante des vitamines.

L'être humain, tant qu'il est resté en contact avec la Nature a pu répondre à ses besoins en vitamine C. Mais depuis une bonne cinquantaine d'années, notre mode de vie et d'alimentation ayant radicalement changé génère une carence dans cette précieuse vitamine, tout en multipliant les facteurs qui la détruisent. En conséquence, nous sommes tous plus ou ou moins carencés en vitamines C. Ce qui expliquerait en grande partie nos problèmes de santé physiques et psychiques: maux de toutes sortes, fatigue, agressivité ou au contraire apathie. En son absence , on meurt du scorbut.

La liste des agents favorisant son oxydation et par là-même sa destruction est longue : cela va d'une cueillette des fruits trop précoce, du transport, de l'irradiation, du conditionnement, de la cuisson, de l'exposition à l'air, de la pollution, à la consommation d'alcool, de tabac, de drogues, des médicaments , au stress, au surmenage physique et intellectuel, etc... La liste n'est pas exhaustive.

Par contre ses alliés, moins nombreux, sont : la conservation au froid (sauf la congélation lente), les vitamines A et E, l'oxygène, la carnitine, le sélénium, les bioflavonoïdes.

C'est donc un complément alimentaire absolument vital. C'est l'un des meilleurs antioxydants et par là-même un excellent anti-vieillissement. Mais c'est également un anti-douleur (particulièrement contre les douleurs osseuses).

Son rôle principal serait de permettre à l'organisme un fonctionnement optimal, d'en faciliter la guérison en stimulant nos défenses naturelles.

Sa présence en quantité suffisante nous assurerait :

  • Le bon état des membranes des milliards de cellules qui nous composent. Membranes au travers desquelles se font tous les échanges essentiels pour une bonne santé: nutrition et élimination des toxines entre autres.

  • Une bonne assimilation du fer

  • La régulation des fonctions nerveuses (stress mieux géré).

    La régulation des fonctions circulatoires, l'entretien du système cardio-vasculaire.

  • Une atténuation, voir la disparition des douleurs.

  • L'élimination des produits toxiques et une aide pour maintenir une vitalité correcte en cas de traitement médical lourd (chimiothérapie, radiothérapie, cobaltothérapie, cortisone, antibiotiques, etc...

 On la trouve principalement dans: les fruits, un peu moins dans les légumes.

Teneur en mg pour 100g :

  • Acérola: 3400 (l'acérola est également très riche en calcium, phosphore, vitamine B)

  • Prune d'Amazonie: 3000

  • Cynorhodon (le fruit de l'églantier): 1000

  • Cassis, kiwi, goyave: de 200à 300

  • Pamplemousse, orange, citron, fraise de 40 à 80.

  • Choux, persil: de 60 à 18O

L'être humain étant incapable de la synthétiser, l'alimentation seule ne pouvant plus satisfaire nos besoins, il devient impératif de faire appel aux compléments alimentaires de qualité satisfaisante.

EST-CE DANGEREUX ?

D'après les travaux du professeur Linus Pauling, du Dr Cathcart, d'Alain Scohy, du Dr Corson, etc..., la vitamine C ne serait pas toxique, même à des doses massives.

Tout au plus, un excès peut déclencher une diarrhée. Il suffit alors de diminuer la dose pour revenir à la normale.

Toutefois, favorisant l'absorption du fer, elle est déconseillée aux personnes porteuses d'une surcharge de fer.

QUELLE QUANTITE PRENDRE ?

Les données officielles actuelles font état d'un Apport Journalier (AJR) de 120mg.

Ayant été calculées il y a plus de 50 ans, à une époque où l'alimentation était beaucoup plus riche en vitamine C, ces données ne correspondent plus à nos besoins d'aujourd'hui.

Pour avoir une idée de nos besoins réels, il faut se fier aux travaux de ceux qui ont étudié la question d'une façon scientifique et concrète: c'est à dire le professeur Linus Pauling et tous les autre docteurs déjà cités.

Voici d'après ces célèbres scientifiques des doses données à titre indicatif fournissant une base. Mais chaque être étant unique, il conviendra de trouver sa dose en fonction des besoins du moment.

Doses journalières, conséquences :

- Adulte ( hors pathologie) : moins de 10 mg: mort rapide par scorbut.

de 10 à 60 mg: mort lente par affections diverses.

de 60 à 100 mg:vie normale en apparence, mais dégénérescence et pathologies abondantes.

2 g: bon état de santé avec résistance aux infections.

de 2 à 4 g: amélioration des performances physiques et intellectuelles. Longévité accrue.

- Enfants

avant 1 an : 1 g

de 1 à 3 ans : 2 g

après 3 ans : + de 2 g

- Femme enceinte ou allaitante : 8 à 10 g

Elle serait bénéfique à la femme enceinte, ainsi qu'au futur bébé et lutterait contre la mort subite du nourrisson.

En cas de pathologies, les doses pourraient être considérablement augmentées. Mais il convient d'y aller prudemment pour les personnes fragiles des intestins qui pourraient ressentir des symptômes désagréables, surtout si elles ne boivent pas suffisamment.

« Je recommande à chaque personne de prendre chaque jour, au moins 3 ou 4 grammes de vitamine C pour les adultes et des doses, adaptées à leur âge, pour les enfants »

Linus Pauling, double prix NOBEL, « Une mine de bons tuyaux pour sa santé à avoir chez soi », conférence donnée aux Etats-Unis en 1991 à plus de 92 ans)

Cette vitamine étant hydrosoluble, il est recommandé de boire beaucoup d'eau de qualité (Mont-Roucous, Wattwiller, Volvic...) afin de favoriser la diffusion de la vitamine C dans tout l'organisme.

QUAND ?

Contrairement à ce que l'on entend souvent dire, c'est le soir à partir de 18h00 qu'il serait préférablede la prendre.

En effet, c'est à partir de cette heure que le corps entre en phase de réparation, et qu'il commence à reconstituer nos réserves d'énergie pour le lendemain, selon la médecine chinoise.

Mais, c'est bien également de répartir la prise tout au long de la journée, en gardant une dose plus importante pour le soir.

Enfin, contrairement à une croyance bien répandue, la vitamine C favoriserait le sommeil: l'effet énervant se produisant en début de prise et s'atténuant rapidement lorsque l'apport est suffisant.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le PSYLLIUM BLOND*: un formidable ami de l'intestin

A notre époque, les problèmes intestinaux sont de plus en plus fréquents: diarrhées, constipation, rectocolite hémorragique, diverticulite, hémorroïdes, ulcères, etc...

Cela est dû en grande partie à une alimentation déséquilibrée, dévitalisée parce que trop raffinée (farine blanche, sucre blanc...), mais également souvent trop cuite et par là-même très pauvre en vitamines, enzymes, fibres, chlorophylle... pourtant très présents dans les fruits et les légumes crus.

S'ajoute à cela les trop nombreux et dangereux additifs alimentaires et certains médicaments et drogues détruisant la flore intestinale.

Mais Dame Nature, dans son immense prodigalité a prévu une plante encore peu connu chez nous, capable d'améliorer, voir de guérir tous ces maux: le psyllium blond des Indes. A ne pas confondre avec le plantain noir de Provence ne possédant aucun effet thérapeutique. Pauvre en mucilage, les graines du psyllium noir irriteraient les muqueuses intestinales.

La partie curative du psyllium blond ou ispaghul est le tégument entourant la graine, car ce tégument est très riche en mucilages. Ces derniers formant un gel au contact de l'eau ont des propriétés adoucissantes.

Ce gel visqueux tout en protégeant les muqueuses intestinales très fragiles régule en douceur le transit. Il nourrit également la flore intestinale, car ses mucilages sont des polysaccharides. Ceux-ci étant des prébiotiques rééquilibrent la flore intestinale.

En outre, ces mucilages gonflant dans l'estomac (ils peuvent absorber jusqu'à 8 fois leur volume en eau) sont de véritables coupe-faim. Ralentissant le passage du bol alimentaire de l'estomac à l'intestin ils favorisent la satiété.

Les fibres du tégument de cette plante auraient le pouvoir de fixer les graisses, et par là-même de limiter leur passage dans le sang. Elles abaisseraient également l'index glycémique .

Son utilité

Il sera utile en cas de:

  • diarrhée, dysenterie

  • constipation

  • hémorroïdes, fissures anales

  • gastro-entérite, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, diverticulite

  • ulcère duodénal, etc ...

  • mais également en cas de régime amincissant

    Son mode d'emploi

    Le tégument présenté en poudre grossière est plus facile d'emploi que les graines qu'il faut impérativement laisser tremper plusieurs heures dans de l'eau tiède avant de les consommer. En effet, il suffit de mélanger cette poudre à de l'eau ou à du jus de fruit ou de légume juste avant de le boire.

    Débuter par 1 cuillerée à café 1 fois par jour pendant trois jours, puis 2 fois par jour, et enfin 3 fois par jour.

On peut alors passer à 1 cuillerée à soupe 2 fois par jour, puis 3 fois par jour. On peut aller jusqu'à 30 ou 40 g de psyllium par jour en plusieurs prises en adaptant les doses à notre convenance.

Précautions, contre-indications

- Boire beaucoup d'eau en prenant le psyllium.

- Sa prise importante et régulière peut nécessiter un ajustement des médicaments anti-diabétiques.

- Consulter un médecin en cas de vomissements, de douleurs abdominales...

- Une allergie est toujours possible, bien que rarissime. Dans ce cas, arrêter la prise de psyllium.

- L'étroitesse congénitale de l'oesophage ou de l'intestin ou tout autre obstruction gastro-intestinale sont des contre-indications au psyllium blond.

Un intestin en bon état est garant d'une bonne santé, de bonnes défenses immunitaires et par là-même d'une bonne vitalité. Enfin il aide grandement à retarder le vieillissement inéluctable du corps humain. Le psyllium blond 100% naturel est l'un de ses meilleurs alliés.

 


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les multiples vertus de l'ORTIE

 

Cette plante considérée à tort par la plupart d'entre nous comme une mauvaise herbe possède d'innombrables vertus.

Elle est appréciée par les connaisseurs depuis la nuit des temps, aussi bien pour la santé, le jardin, la beauté , la maison, que pour la cuisine, grâce à sa richesse exceptionnelle en vitamines, sels minéraux, mais également en protéines de bonne qualité. Ces dernières équivaudraient à celles du poisson. Son apport en protéines serait supérieur à celui du soja.

Les feuilles d'ortie :

Elles contiennent 18 acides aminés sur les 20 existants, notamment les 8 acides aminés essentiels, ce qui est rare pour un végétal.

Elle fait partie des plantes les plus riches en chlorophylle ,« le sang vert » des végétaux. Et par là-même, grâce à l'apport d'oxygène, elle désintoxique l'organisme. C'est un excellent équilibrant acido-basique luttant contre l'acidité générée par une alimentation trop riche en viande, charcuterie, sucres et céréales raffinées, pain blanc, alcool, tabac, pensées négatives, etc... La chlorophylle nous retransmet l'énergie solaire, et aide également à la cicatrisation des plaies.

Elle contient des vitamines B ( surtout B9) de la provitamine A , des vitamines E et K. Sa richesse envitamine C est exceptionnelle: 333 MG pour 100g (presque 2 fois plus que le persil et 6 fois plus que l'orange!).

Contenant de nombreux minéraux: silice, fer, magnésium, calcium, sélénium, bore, potassium, soufre, phosphore, zinc, manganèse...c'est un véritable cocktail reminéralisant.

L'ortie est reconnue comme étant l'une des meilleures sources en silice organique (assimilable par l'organisme). Cette dernière est indispensable au bon état des vaisseaux sanguins, des articulations, des ligaments, des dents, de la peau, des cheveux, des ongles...Elle est essentielle pour le bon fonctionnement de notre système immunitaire. Avec l'âge, la quantité de silice diminue dans notre organisme: c'est l'une des causes du vieillissement: ostéoporose, arthrose, lombalgies, douleurs musculaires et articulaires, rides, etc ...

Elle contiendrait 2 fois plus de fer que le boeuf. Elle serait deux fois plus riche en calcium que les amandes pourtant réputées pour ce minéral.

100 g de feuilles d'ortie fraîche et crue apporteraient:

- 100% des Apports Journaliers Recommandés (AJR) en fer pour les hommes et 50% pour les femmes.

- de 50 à 70% des AJR en calcium

- 400% des AJRen vitamine C

Grâce à sesflavonoïdes qui sont d'excellents anti-oxydants s'opposant aux radicaux libres, elle lutterait contre de nombreuses maladies et le vieillissement prématuré.

Elle lutterait aussi contre le diabète grâce à laglucokinine qu'elle contient. C'est une substance qui fait baisser le taux du sucre dans le sang.

Une hormone de sa composition: la sécrétine stimulerait l'ensemble du tube digestif.

Les racines d'ortie:

Elles contiennent:

  • Une lectine UDA ( Urtica Dioica Agglutinin), présente également dans les graines. Cette substance serait anticancérigène, antifongique, antiprostatique.

  • Des stérols participant à la régulation du taux de cholestérol.

  • Des régulateurs hormonaux, notamment pour lutter contre certains problèmes masculins.

Les graines d'ortie:

Elles sont surtout conseillées en cas defatigue intense ou de dépression.

Pour récolter les graines d'ortie: cueillir début septembre, des tiges d'ortie entières, les étaler sur un papier journal, en les espaçant bien. Laisser sécher pendant une semaine dans un endroit sec, bien aéré. Lorsque les tiges sont bien sèches, les secouer afin de récupérer les graines. Les conserver dans des sacs en papier afin qu'elles respirent.

En résumé l'ortie possède des vertus reminéralisantes, tonifiantes, dépuratives, diurétiques, anti-inflammatoires, stimulantes pour le tube digestif, astringentes, hémostatiques (elle arrête les saignements, les règles trop abondantes...), antiseptiques, cicatrisantes, alcalinisantes... Elle est aussi adaptogène (aide l'organisme à mieux gérer le stress). Ses feuilles sont galactogènes (elles stimulent la production du lait maternel, et contribuent à le rendre plus riche). L'ortie favorise un sommeil réparateur. Elle lutterait contre l'acné, l'eczéma, le psoriasis en purifiant le sang et la lymphe. Enfin, elle serait aphrodisiaque.

On l'utilise encore en gargarismes contre les maux de gorge, en bain de bouche contre les aphtes ou les gingivites.

Contre-indications:

L'infusion peut entraîner des ballonnements chez certaines personnes. Mais cela est rare.

A trop forte dose, elle peut entraver l'action de certains médicaments ( anti-inflammatoires, anticoagulants, diurétiques, sédatifs, ou traitements contre l'hypertension. Le juste milieu étantla voie de la raison en toutes choses.

CURE DETOX:

Dès le printemps , afin d'éliminer les toxines accumulées pendant l'hiver, et par là-même retrouver la forme , boire 4 grandes tasses d' infusion d'ortie fraîche de préférence (une petite poignée par tasse, laisser infuser 10 mn), sinon sèche ( 1 cuillère à soupe), sans sucre ni miel:

  • 1 le matin à jeun

  • les autres avant les repas de midi et du soir

  • enfin 1 autre en milieu d'après-midi. Ceci pendant 3 semaines.

Vous pouvez la prendre à longueur d'année, en infusion ou en gélules bio,sauf contre-indications, ou faire une cure de 3 semaines à chaque changement de saison.

Bien évidemment, il est conseillé d'adopter en même temps une alimentation saine et équilibrée, et une bonne hygiène de vie (marche à pied, pensées positives...). Un naturopathe peut vous aider par ses conseils lors d'une consultation personnalisée.

En cuisine les jeunes pousses d'ortie se consomment principalement cuites (à la vapeur de préférence): la cuisson supprimant leur effet urticant. L'ortie se cuisine comme les épinards, et on peut l'utiliser pour faire des soupes, des gratins, des quiches... Son goût est très agréable et fin.

Pour les soins de beauté:

On l'utilise pour fabriquer des shampoings, des masques, des lotions afin d'assainir les cheveux gras, lutter contre les pellicules , l'acné, le psoriasis... L'ortie est précieuse contre la chute descheveux.

Dans tous les cas, faire des cures de 3 semaines d'infusion ou de gélules d'ortie bio, et appliquer en lotion ou en compresses l'infusion tiède ou froide sur les parties atteintes.

Dans le jardin:

  • le purin d'ortie bien connu des jardiniers bio s'utilise aussi bien comme insecticide que comme fertilisant.

Recette du purin d'ortie:

Hacher grossièrement 1kg de jeunes pousses d'orties, non montées en graines, avec quelques racines. Les mettre dans un grand récipient, en bois de préférence, entreposé loin des habitations, car l'odeur qui va se dégager sera désagréable. Ajouter 10 litres d'eau (de pluie de préférence), couvrir et laisser macérer pendant 10 jours environ, en remuant tous les jours.

Le purin est prêt lorsque les petites bulles ne s'échappent plus en le remuant: signe que la fermentation est terminée. Bien filtré, le purin se conservera plusieurs mois dans un endroit frais et sombre.

Avant de l'utiliser, il faut le diluer: 1 litre de purin dans 10 litres d'eau pour les pulvérisations sur les végétaux, et 2 litres de purin dans 10 litres d'eau en tant qu'engrais naturel.

Cueillette des orties:

Pour les cueillir sans se piquer: mettre des gants, ou les ramasser un jour de pluie, enfin les cueillir par en dessous (seul le dessus possède des piquants). Cueillir de préférence les jeunes feuilles moins urticantes et situées sur la tête de la plante.

En cas de piqûre: frotter les endroits piqués avec des feuilles froissées de plantain. La mauve, la menthe, l'oseille, une pomme de terre crue coupée en deux, une compresse imbibée de vinaigre, un peu de salive ont les mêmes effets calmants.

Les piqûres de l'ortie ne sont pas toxiques, elles soulageraient même les rhumatismes.

Cette plante concentre tous les minéraux qu'elle trouve dans la terre, mais aussi, malheureusement tous les pesticides. Les cueillir dans un endroit dépourvu de produits chimiques, loin des routes, l'idéal étant d'en planter dans votre jardin bio ou sur votre balcon.

Avant de les utiliser, mettre à tremper les orties ( 2 à 3 minutes seulement, sinon certains nutriments risquent d'être éliminés) dans de l'eau vinaigrée, afin de détruire les pucerons....

Cette plante extraordinaire pourrait véritablement rendre de grands services en cas de famine grâce à sa richesse exceptionnelle en nutriments, notamment en protéines.

De nos jours, elle a retrouvé ses titres de noblesse en prenant place à la table de certains grands chefs de cuisine.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LES BIENFAITS DU VINAIGRE

 

Son nom vient certainement de « vin aigre ». En effet, le vin exposé à l'air libre devient acide, aigre, grâce à une fermentation acétique générée par un micro- organisme: « l'acétobacter ». A ne pas confondre avec une fermentation putride qui donne du vin aigri par putréfaction du vin.

Il fut d'abord certainement un produit thérapeutique avant d'être employé en cuisine. C'est sûrement l'un des premiers antibactériens.

Plusieurs millénaires avant Jésus-Christ les Babyloniens, puis les Egyptiens fabriquaient leur vinaigre à partir de dattes, de figues...

Dans l'antiquité, on faisait macérer des plantes médicinales dans du vinaigre pour guérir entre autres les plaies infectieuses. Hippocrate l'utilisait pour soigner ses patients. Les Romains en versaient dans leur eau afin de la purifier.

Au moyen-âge, on le fabrique à Orléans qui en devient la capitale où sera créée la corporation des vinaigriers.

C'est également de cette même époque que date le « vinaigre des 4 voleurs » connu pour protéger de la peste qui sévissait à Marseille au quatorzième siècle. En effet, on avait remarqué 4 tristes personnages qui pillaient les maisons des morts tout en restant en bonne santé malgré la terrible contagion de cette maladie. Après leur arrestation, ils donnèrent le secret de la fabrication de ce fameux vinaigre en échange d'une mort moins atroce que celle qu'ils devaient subir. Le vinaigre des 4 voleurs (vinaigre de cidre bio dans lequel ont macéré diverses plantes) est toujours commercialisé, et c'est un excellant antiseptique.

Fabrication du vinaigre:

Lorsque certaines bactéries transportées par les poussières contenus dans l'air rentrent en contact avec un liquide alcoolisé elles transforment ce liquide en vinaigre car l'alcool s'oxyde. A la longue, en s'agglomérant, ces bactéries forment un voile blanchâtre qui remonte à la surface. Puis, ce voile s'épaissit et tombe au fond du récipient: c'est ce qu'on appelle: « la mère ».

Dans la fabrication industrielle, on injecte de l'oxygène dans les cuves d'alcool pour accélérer le processus. Le vinaigre est ensuite décanté, filtré, parfois aromatisé.

Utilisation du vinaigre:

On en fait un usage:

  • thérapeutique

  • on l'emploie dans les soins de beauté

  • culinaire

  • on s'en sert pour nettoyer, détacher...

Usage thérapeutique:*

On utilisera principalement le vinaigre de cidre bio qui est riche en calcium, magnésium, fer, phosphore, potassium, silicium, fluor, soufre, en vitamines...

Les aphtes: appliquer du vinaigre pur sur l'aphte, renouveler plusieurs fois.

Les cors: tremper un petit morceau de pain rassis dans du vinaigre pur, l'appliquer sur le cor, le fixer avec une compresse et garder toute la nuit.

Verrues: faire macérer pendant dix jours minimum du lys blanc dans du vinaigre de cidre bio. Appliquer cette macération sur les verrues, à renouveler.

Mycoses des mains ou des pieds: tremper les ongles dans du vinaigre pur tiède ou froid. A renouveler.

Piqûres et morsures de méduse, de guêpe, d'orties... Appliquer à l'endroit de la piqûre un linge bien imbibé de vinaigre pur.

Asthme ou respiration difficile: appliquer sur la face interne d'un poignet une compresse bien imbibée de vinaigre pur. Maintenir en place avec une petite bande. Renouveler lorsque la compresse est sèche.

Démangeaisons: appliquer du vinaigre pur directement ou en compresses.

Erythème fessier du bébé: laver les parties atteintes avec un mélange de vinaigre de cidre bio et d'eau: une cuillerée à café pour un verre d'eau.

Varices ou jambes lourdes: enrouler les jambes avec des compresses trempées dans du vinaigre. S'allonger les jambes surélevées pendant une bonne demi-heure, deux fois par jour si possible. Normalement l'amélioration se fera sentir au bout d'un mois, persévérer.

Nausées: s'allonger, et appliquer un linge imbibé et essoré de vinaigre de cidre bio tiède sur l'estomac, renouveler si besoin.

Bosses, coups: appliquer un linge imbibé de vinaigre, laisser jusqu'à ce que la douleur s'estompe.

Douleurs musculaires: appliquer un linge bien imbibé de vinaigre sur l'endroit douloureux, renouveler toutes les vingt minutes si nécessaire.

Maux de tête: appliquer un linge bien imbibé de vinaigre sur la tête, le garder jusqu'à ce qu'il soit sec.

Pieds gonflés: tremper les pieds dans un bassine d'eau chaude additionnée d'un demi verre de vinaigre.

Anti-infectieux:en cas d'épidémie, préventivement et curativement, se gargariser plusieurs fois par jour avec un verre d'eau tiède additionné d'un peu de sel gris non raffiné et de 3 cuillerées à soupe de « vinaigre des quatre voleurs ». Vaporiser également ce vinaigre dans la maison et en mettre quelques gouttes sur un mouchoir qu'on respirera dans la journée.

Maux de gorge: se gargariser plusieurs fois par jour avec un verre d'eau tiède dans lequel on aura ajouté une cuillerée à soupe de vinaigre.

Rhume: boire un verre d'eau additionné de deux cuillerées de vinaigre, et d'une de miel.

Mauvaise haleine: se gargariser avec un verre d'eaus additionné de deux cuillerées à soupe de vinaigre et d'une de miel.

Transpiration: se rincer avec un gant de toilette mouillé à l'eau, puis bien imbibé de vinaigre.

Insomnie, stress: prendre un bain chaud additionné d'un verre de vinaigre. Rester un bon quart d'heure.

Arthrite: boire matin et soir, pendant un mois, un verre d'eau tiède additionnée d'une cuillerée à café de vinaigre, et d'une cuillerée à café de miel.

Syncope, évanouissement: faire respirer du vinaigre à la personne qui en est victime peut parfois la réveiller, on peut également lui faire prendre un morceau de sucre imbibé de vinaigre.

Le vinaigre de cidre bio facilite également la digestion, régénère et assainit la flore intestinale, facilite la perte de poids, atténue le stress, améliorerait la vue... Bien entendu comme en toute chose, il convient d'être modéré: pour commencer boire un verre d'eau par jour additionné d'une cuillerée à café de vinaigre et d'une de miel, puis augmenter la fréquence doucement. Une quantité trop importante de vinaigre prédisposerait aux problèmes liés à une acidification chronique.

Soins de beauté:

Ici encore, il est conseillé d'utiliser du vinaigre de cidre bio.

Irritations cutanées: appliquer une compresse bien imbibée de vinaigre.

Pellicules: après le shampoing ( de préférence aux orties) se rincer les cheveux avec de l'eau vinaigrée: un demi verre de vinaigre pour deux verres d'eau.

Poux: après le shampoing (de préférence à base de myrte, de neem ou de tea-tree) se rincer les cheveux avec de l'eau vinaigrée ( 3 bonnes cuillerées à soupe pour 2 litres d'eau).

Chute des cheveux: boire tous les matins un verre d'eau additionné d'une cuillerée à café de cidre et d'une de miel. Cela retarderait également l'arrivée des cheveux blancs.

Cheveux gras: faire une pâte assez épaisse avec de l'argile verte mélangée avec de l'eau vinaigrée ( moitié eau, moitié vinaigre), appliquer sur les cheveux, garder un petit quart d'heure, rincer et faire un shampoing à base d'argile verte de préférence.

Démêlage et brillance des cheveux: se rincer après le shampoing avec un mélange de deux verres d'eau additionnée d'un demi verre de vinaigre.

Pour accentuer la couleur des cheveux bruns: utiliser du vinaigre de fleurs de noyer: faire macérer pendant trois semaines au soleil deux poignées de fleurs de noyer dans un litre de vinaigre de vin rouge.

Pour donner des reflets blonds aux cheveux châtains: les rincer avec un vinaigre aux fleurs de camomille: faire macérer pendant trois semaines deux poignées de fleurs de camomille dans un litre de vinaigre de cidre bio. Laisser sécher les cheveux au soleil.

Taches de vieillesse: frotter les taches avec un oignon cru coupé en deux bien imbibé de vinaigre.

Nettoyage de la peau: se nettoyer régulièrement, visage et cou avec une lotion ( 1 cuillerée à café de vinaigre pour 50cl d'eau froide). Son PH ( autour de 6,5 se rapproche de celui d'une peau saine)

Pour la cuisine:

Le vinaigre de cidre bio, le plus riche en nutriments bienfaisants, est vivement conseillé.

Bien sûr, on l'utilise pour toutes sortes d'assaisonnements: vinaigrettes, sauces...

Oeufs durs: mettre quelques gouttes de vinaigre dans leur eau de cuisson empêchent leur coquille de se fendre.

Poissons: verser un peu de vinaigre sur les écailles des poissons, laisser quelques minutes puis frotter: les écailles s'enlèveront facilement.

Pour le nettoyage:

Ici, le vinaigre blanc d'alcool ( moins cher) est suffisant.

Il désinfecte (anti-bactérien), nettoie, désodorise, élimine le calcaire, débouche, adoucit, fait briller...

Casserole: pour nettoyer un fond de casserole qui « a attaché » verser du vinaigre pur, et laisser agir quelques heures.

Rincer ou frotter casseroles et récipients avec une éponge bien imbibée de vinaigre pour supprimer les odeurs de poissons, de choux ..., pour éliminer le calcaire et toutes les traces récalcitrantes.

Cuivre: frotter avec un linge imbibé d'un mélange de vinaigre et de sel. Rincer, et frotter avec un chiffon sec.

Chrome: frotter avec un chiffon imbibé de vinaigre.

Cuivre: frotter avec un linge trempé dans un mélange de vinaigre et de sel, rincer et frotter avec un linge sec.

Vitres, miroirs, verres de lunettes: nettoyer avec un linge mouillé bien imbibé de vinaigre, puis essuyer.

Fixer les couleurs: tremper le vêtement ou le tissu lors du premier lavage dans de l'eau à peine tiède additionnée d'un verre de vinaigre et d'une poignée des gros sel. Laisser tremper quelques minutes, essorer et faire sécher.

Insectes: mettre un bol de vinaigre pur sur un rebord de fenêtre, ou dans une pièce: fourmis, guêpes, moustiques... seront repoussés.

Taches de colle: frotter avec du vinaigre pur, rincer.

Argenterie, cristal: les mettre à tremper dans du vinaigre d'alcool chaud.

Réfrigérateur: nettoyer avec une éponge bien imbibée de vinaigre:élimine les bactéries et les mauvaises odeurs. Placer un récipient rempli de vinaigre pour éliminer toutes les odeurs.

Détartrage: pour éliminer le tartre et les mauvaises odeurs dans les toilettes, verser un verre de vinaigre, deux poignées de gros sel, laisser toute la nuit. Renouveler si besoin. Dans la journée, mettre un peu de vinaigre après chaque usage.

*« Les thérapies holistiques ne remplacent pas les soins médicaux, ni les remèdes ».


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LES PLANTES D'INTERIEUR DEPOLLUANTES

 

Les plantes ne se contentent pas d'embellir notre environnement, elles nous protègent également des éléments toxiques contenus dans l'air: la science le confirme de plus en plus. En effet, elles agissent comme de vrais filtres depuis leurs racines jusqu'à leurs feuilles.

Il nous faut prendre conscience que l'air de nos maisons est souvent plus pollué que celui de l'extérieur.

Remplaçons les multiples produits chimiques utilisés pour le ménage, reconnus maintenant comme étant souvent dangereux, par des produits biodégradables, qui plus est, sont souvent très bon marché. Le vinaigre blanc d'alcool, par exemple, nettoie, désinfecte, désodorise, débouche, élimine le calcaire, adoucit, fait briller...

Les peintures, vernis, solvants, colles, encres... chimiques nuisent aussi à notre santé. Remplaçons les par des produits naturels que l'on trouve de plus en plus dans le commerce.

La pollution électromagnétique est également de plus en plus présente dans nos maisons.

N'oublions pas de bien aéerer nos maisons ( un bon quart d'heure est suffisant).

En disposant des plantes spécifiques dans notre maison, nous pouvons aussi améliorer l'atmosphère.

Où se cachent les principaux polluants:

Ammoniac: produits d'entretien

Benzène: encres, fumées, peintures, vernis

Formaldéhyde: agglomérés, colles, isolations, vernis

Gaz carbonique: moteurs, chauffage

0ndes électromagnétiques: appareils électriques

Tétrachloréthylène: moquettes, tapis

Toluène: peintures, solvants

Trichloréthylène: moquettes, tissus, dégraissants, mousses, produits de nettoyage des vêtements

Contre la pollution électro-magnétique: le cactus du Pérou ( Cereus Peruvianus).

Cette plante grasse vit à température entre 5 et 30°C. Il aime la lumière, et il faut très peu l'arroser: une fois par mois seulement. Il faut le choisir grand et le placerprès de la télévision, de l'ordinateur...

Contre l'ammoniac, le xylène et le formaldéhyde: la langue des fées ( anthurium andreanum).

Cette jolie plante dont les fleurs rouges sont en forme de langue est à disposer dansla cuisine et la salle de bain. Elle a besoin d'une température se situant entre 16 et 23°C, et d'une terre toujours humide. Elle apprécie la lumière, mais supporte la mi- ombre.

Contre la fumée de cigarette, mais également contre l'ammoniac, le xylène et le formaldéhyde: l'azalée d' Inde ( azalée de serre).

Cette belle plante fleurie, très connue, aime la lumière et les arrosages fréquents , mais elle supporte mal la chaleur: 15°C maximum.

A mettre dans les pièces des fumeurs, dans la cuisine et dans la salle de bain.

Contre le trichloréthylène, le benzène, le tylène, le toluène, le formaldéhyde: le sansevière (sanseviera trifasciata)

Cette plante verte supportant l'ombre et la lumière apprécie une température entre 12 et 30°C. Il faut l'arroser modéremment afin de ne pas faire pourrir les racines.

On peut la mettre dans toutes les pièces de la maison.

Contre le monoxyde de carbone, le toluène, le xylène, le benzène et le formaldéhyde: la plante araignée (chlorophytum phalengère)

Appréciant aussi bien l'ombre que la lumière, cette plante est facile a cultiver.

On peut l'installer dans une chambre ou une cuisine.

Contre les ondes nocives du micro-onde, les ondes électromagnétiques et l'ammoniac: l'arbre de Jade (Crassula Arborecens)

Cette plante grasse ne supporte pas une température en dessous de 5°C. Elle aime le soleil, et des arrosages modérés.

A offrir aux inconditionnels du micro-ondes, et à installer dans une cuisine et dans le bureau.

Mais il y a également:

Contre le formaldéhyde et le xylène :

  • la Fougère de Boston ou Nephrolepis: aime la lumière mais pas le soleil, une température entre 18 et 24°C, une terre toujours humide,

  • le Palmier d'Arec ou Chysalidocarpus Lutescens Areca: aime la lumière et des arrosages fréquents,

  • leCyclamen ou Cyclamen Persicum: craint la chaleur, pas plus de 15°C, appréciela la lumière et une terre toujours humide

Contre le formaldéhyde :

  • l'étoile de Noël ou Poinsettia: aime la lumière, température entre 16 et 18°C, arrosage modéré,

  • le Bégonia ou Begonia Rex Hiemalis: aime la lumière mais pas le soleil, tempéraure entre 14 et 20°C, arrosage modéré (contre le formaldéhyde)

  • l'Orchidée Papillon ou Phalaenopsis: supporte la lumière artificielle, unetempérature minimum de 20°C, et des arrosages fréquents,

  • la Plante qui prie ou Maranta Leuconeur: aime une lumière moyenne, une température entre 18 et 25°C, de arrosages fréquents,

  • le Ficus Caoutchouc ou Ficus Elastica: s'accommode d'une semi-obscurité comme d'une lumière plus vive, mais n'apprécie pas le soleil. Il aime un arrosage modéré et une température entre 13 et 24°C.

  • l'étoile de Noël ou Poinsettia: aime la lumière, température entre 16 et 18°C, arrosagemodéré.

Contre le xylène, le toluène, le benzène, le trichloréthylène, et le formaldéhyde :

  • le Lierre ou Hedera Elix: aime une température entre 10 et 15°C, un arrosage modéré et une luminosité moyenne, c'est un excellent dépolluant, à installer partout.

Contre le gaz carbonique et tous les polluants cités précedemment :

  • le Gerbera ou Gerbera Jamesonii: apprécie le soleil, une terre humide en permanence, et une température entre 10 et 22°C.

Contre le benzène, le formaldéhyde et le xylène :

  • le Palmier Areca: aime la lumière, mais pas le soleil, une terre humide et une température entre 15 et 25°C.

Contre l'ammoniac, le benzène, le formaldéhyde :

  • le Chrisanthème Marguerite d'Automne ou Chrisanthemum Indicum: aime la lumière, des arrosages fréquents et une température inférieure à 19°C.

Contre l'ammoniac, l'alcool, l'acétone, le formaldéhyde, le toluène, le trichloréthylène et le xylène:

  • la Fleur de Lune ou Spathiphyllum: cette belle plante fleurie est un excellent filtre qui aime des arrosages fréquents et une température entre 18 et 25°C.

La liste n'est pas exhaustive.

Les maisons écologiques de plus en plus nombreuses ont souvent les murs, parfois le toit recouverts de plantes vertes. En plus de leur agréable aspect esthétique, ces dernières servent d'isolation efficace.

Le mur végétal intérieur se répand lui aussi de plus en plus: dépolluant, isolant, régulant l'hygrométrie, c'est en outre un tableau vivant qui repose des agressions du monde moderne.

Ce mur végétal, de dimensions variables, monté sur un support comprenant un circuit hydrolique interne d'une autonomie d'une à plusieurs semaines, ne posera pas de problème quant à l'arrosage.

Pour de plus amples renseignements : www.vertdemain.com

 

Toutes ces belles plantes peuvent devenir une idée de cadeau, d'autant plus apprécié si on n'oublie pas de signaler leurs vertus dépolluantes.

 


---------------

 


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LES OMEGA 3, 6, 9.*

A notre époque, on entend souvent parler de ces acides gras essentiels qui sont devenus en quelque sorte un phénomène de mode, notamment dans le domaine de la publicité.

Des scientifiques américains et japonais ont examiné de nombreux centenaires d'Okinawa, îles situées au sud du Japon. Ces centenaires sont réputés mondialement pour leur santé exceptionnelle et leur grand nombre.

Ils ont découvert:

Qu'ils ont une vie exempte en grande partie de stress grâce à une pratique suffisante d'exercice physique, mais également grâce à la méditation.

Qu'ils vivent dans un réseau social solide, et qu'ils entretiennent des liens familiaux forts.

Qu'ils ont une alimentation frugale et saine ( céréales complètes, fruits et légumes variés, peu de poisson, et très peu de produits laitiers).

Une comparaison de prélèvements sanguins fait apparaître entre autres:

Que leur sang contient 3 fois plus d'oméga 3 que celui des occidentaux.

Que le taux d'oméga 6 représente 3 à 4 fois celui des oméga 3).

Que leur sang est plus riche en vitamine E ( vitamine anti-vieillissement, parce que anti-oxydante).

Ces oméga sembleraient donc être une clé essentielle d'une vie centenaire en pleine forme, tout en se rappelant qu'un corps sain agit de façon holistique. En effet, l'organisme peut s'autoréguler, à condition qu'on lui fournisse une alimentation et une hygiène de vie saines.

Notre organisme est incapable de fabriquer les deux acides gras essentiels suivants: l'acide alpha-linolénique (oméga 3), et l'acide oléique (oméga 6).

C'est à partir de ces deux acides gras essentiels que notre corps va produire tous les acides gras dont il a besoin. Ces deux composants de base (oméga 3 et 6) seront donc fournis par l'alimentation, cette dernière devant être saine et équilibrée afin que tout fonctionne pour le mieux.

Conjointement, l'apport en vitamine E et en carotène doit être suffisantafin d'éviter l'oxydation de ces fameux oméga 3 et 6, et par là-même lutter contre le vieillissement de l'organisme.

Mais un excès d'oméga 3/6peut être aussi nuisible qu'une carence, la voie royale étant le juste milieu.

Le rapport entre les oméga 3 et 6 doit être de 1 à 3 ou 4 (ce qui est le cas chez les centenaires d'Okinawa),.

Les aliments les plus riches en vitamine E sont :

  • L'huile de germes de blé 200 mg pour 100g
  • L'huile de tournesol 50 mg pour 100g
  • L'huile de germes de maïs 34 mg pour 100g
  • Le hareng 26 mg pour 100g
  • L'huile d'olive 20 mg pour 100g

De nombreuses études démontrent que la vitamine E étant un excellent antioxydant, lutterait contre le cancer, l'artériosclérose, protègerait les yeux... C'est la vitamine anti-vieillissement par excellence. En plus, elle serait sans risque même à des doses importantes.

Les taches brunes sur les mains, ou ailleurs, qui nous affligent en vieillissant, seraient des graisses oxydées dans l'organisme suite à une carence en vitamine E et en carotène.

De nos jours, «  La plupart des personnes présentent des insuffisances en oméga 3/6, parce qu'elles mangent des graisses malsaines ». Patrick Holford dans son best-sellers: « La bible de l'alimentation optimale »

En outre, les graisses malsaines perturbent le travail des graisses saines.

Une trop importante proportion des graisses que nous ingérons (frites, chips, biscuits, barres, margarines,sucreries, et autres produits traités) sont de mauvaise qualité. Elles sont trop souvent désodorisées, raffinées, fractionnées, chauffées... avec des produits chimiques, de manière qu'il ne reste plus grand chose des substances protectrices végétales de ces aliments ainsi traitées.

En outre, certaines huiles ou graisses sont hydogénées afin de pouvoir les durcir. Ce procédé génère les graisses trans : substances très nuisibles pour notre organisme.

SOURCES D'OMEGA 3 :

Graines et huile de chanvre, de soja, de colza, graines de lin,pépins de courge,germes de blé, noix, légumes verts foncés et poissons gras.

SOURCES D'OMEGA 6 :

Huile et graines de chanvre, de colza, de noix, d'onagre, de tournesol,de soja, huiled'olive, graines de sésame, pépins de pin, pépins decourge, germes de blé, faînes, cacahuètes.

SOURCE D'OMEGA 9 :

Huile d'olive, de colza, amandes, avocat, pistache, noix de cajun, noix de pécan, noix bitter, cacahuète, châtaigne du Brésil, beurre de cacao, poisson gras.

Bien entendu, tous ces aliments doivent être issus de l'agriculture biologique, afin de ne pas être dénaturés.

UNE INSUFFISANCE EN OMEGA 3 PEUT GENERER :

Des oedèmes, une sensibilité aux inflammations,des picotements dans les bras et les jambes, une vue affaiblie, de l'hypertension, des changements comportementaux, une endurance réduite, un métabolisme ralenti...

UNE INSUFFISANCE EN OMEGA 6 PEUT GENERER :

Des troubles de croissance, des fausses couches, une peau et des cheveux secs, de l'acné, une perte de cheveux, de la déshydratation, des yeux secs, une recrudescence du cholestérol, un syndrome prémenstruel....

QUE PENSER DES REGIMES MINCEUR SANS MATIERE GRASSE ?

Un apport de graisses végétales insaturées, non traitées chimiquement, est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme.

En effet, les substances liposolubles (solubles dans la graisse) , tels le betâcarotène dans les carottes, la lutéine dans les légumes verts foncés, le lycopène dans les tomates...ne sont absorbées qu'en présence de ces graisses. C'est également la même chose pour les vitamines liposolubles : vitamines A, D, E, et K.

D'autre part, une carence en graisses saines déséquilibre le système hormonal.

Par conséquence, une insuffisance en oméga 3/6 ralentit le métabolisme.

Le Dr Horrobin affirme:« Il se pourrait que les personnes obèses souffrentd'insuffisances en oméga 3/6.»

En outre, l'oméga 3 stimule les prostaglandines PGE3, qui aident les reins à évacuer l'eau en excès dans les tissus.

Une quantité suffisante en oméga 3/6 assouplit les parois des milliards decellules qui nous composent. Cela contribue en même temps à rendre ces paroisperméables afin que toutes nos cellules puissent d'une part, assimiler les substancesnutritives, et d'autre part, éliminer facilement leurs déchets: deux conditions essentielles pour rester, ou retrouver une bonne santé.

Ces deux acides gras insaturés (oméga 3/6) assurent la conduction et la stimulation des influx électriques.

Les électrons des oméga 3/6 végétaux disposeraient de la même longueurd'onde que les rayons solaires. Ils sont donc capables d'assimiler, puis de stocker l'énergie solaire, de la libérer ensuite pour stimuler nos fonctions vitales, lorsque cela devient nécessaire.

OMEGA 3/ 6 et VITAMINE E pour le bon fonctionnement du CERVEAU:

Nos cellules cérébrales sont composées de 60 à 80% DE GRAISSE.

Le DHA (oméga 3)devrait être le plus présent dans notre cerveau.

« Plus il y a d'oméga 3 (DHA), plus les synapses, les dentrites ou récepteurs se forment facilement » d'après le Dr J. Hibbeln du National Institute of Health dans le Maryland.

« Pour maintenir votre cerveau en forme optimale, un équilibre subtil entre oméga 3 et 6 est requis. C'est déterminant pour la formation et l'activité de votre cerveau »,d'après Jean Carper, assisté par Ann Gittleman.

Mais nos cellules cérébrales sont très sensibles à l'oxydation (rancissement, donc vieillissement). Afin d'éviter ce désagrément, il faut leur fournir de la vitamine E et du carotène, deux excellents anti-oxydants .

Une étude menée par l'INSERM révèle que les hommes et les femmes dont le taux de carotène dans le sang est le plus élevé, sont les plus intelligents.

LA DEPRESSION NERVEUSE :

«Plus la sérotonine (hormone du bien-être) dans notre cerveau est élevée, plus nous nous sentirons heureux. Plus il y a d'oméga 3 (DHA), plus il y a de sérotonine» dit le Dr Hibbeln.

La dépression postnatale après l'accouchement serait souvent due à une carence en oméga 3.

Stevens L. a démontré que « les enfants souffrant de troubles comportementaux et d'apprentissage présentaient des niveaux d'oméga 3 inférieurs à ceux des enfants sans problème».

Jean Carper recommande dans son livre: L'alimentation et l'intelligence,

«que les patients souffrant de dyslexie prennent davantage de suppléments d'oméga 3».

L'oméga 3 réduirait l'agressivité des étudiants en période de stress.

ALZHEIMER : 

La vitamine E naturelle, et les oméga 6/9 amélioreraient l'humeur, diminueraient les troubles du sommeil,et les hallucinations des gens souffrant de la maladie d'Alzheimer, et préviendrait en grande partie cette dernière.

Mais ATTENTION, les suppléments en vitamine E n'auraient pas cet effet, il faut qu'elle proviennent d'une alimentation saine.

LES OMEGA 3/6/9 et la vitamine E sont bénéfiques pour le coeur et les vaisseaux sanguins.

Le tissu cardiaque a besoin d'oméga 6 (acide linoléique) pour bien fonctionner.

L'oméga 3 réduit la formation de caillot de sang en diminuant la viscosité des plaquettes sanguines.

L'oméga 9 réduit le taux de cholestérol dans le sang.

La vitamine E empêche la graisse dans le sang de s'oxyder (rancir), et par là-même empêche cette graisse d'adhérer aux parois des vaisseaux sanguins.

LA PEAU, LES YEUX, LES ONGLES :

Les oméga 3/6 associés à une grande quantité de carotène et de vitamine E naturelle sont garants d'yeux en bonne santé, d'une belle peau, de cheveux brillants et en bon état, d'ongles solides.

L'oméga 3 contribuerait grandement à l'élimination du psoriasis.

3 cuillerées à soupe seraient la dose quotidienne souhaitable.

* Sources de cet article: «  POURQUOI LES OMEGA 3/6/9 et pourquoi ne peuvent-ils se passer de vitamine E et de carotène? ». Edition périodique sur la santé.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE JARDIN BIO

 

"Face à un système qui confisque le droit des peuples à se nourrir par eux-mêmes, cultiver son jardin est un acte politique, de légitime et pacifique résistance."


Pierre Rabhi

LES PLANTES AU SECOURS DES PLANTES

Afin d'avoir un jardin bio préservé d'un maximum des maladies, il serait bon:

D'épandre un compost le plus mûr possible afin de nourrir le sol et de limiter le développement de champignons pathogènes et de larves prédatrices.

Couvrir le sol avec des engrais verts, de la paille... afin de le protéger des fortes chaleurs, du gel ... et de favoriser le travail des micro-organismes.

Pratiquer la rotation des plantes. On évite l'installation des ravageurs avec la culture successive de plantes de la même famille sur la même parcelle.

Doser l'arrosage.

Associer certaines plantes, aromatiques et fleurs.

Si possible, planter des haies d'arbustes en privilégiant les espèces locales (sureau, ronces, lierres...) Les oiseaux y nicheront et se nourriront entre autres des insectes, larves...

Installer une marre avec des plantes aquatiques locales, afin que libellules et autres s'y installent, et détruisent moustiques, pucerons..., en prenant la précaution de clôturer pour que les petits enfants n'y aient pas accès.

Malgré toutes ces précautions, les plantes peuvent souffrir de diverses maladies. On priviligiera plutôt les tisanes ou décoctions aux purins de plantes qui devraientêtre réservés à la fertilisation. Car même si les purins luttent contre certaines pathologies, ils peuvent parfois être source d'autres problèmes. Les tisanes et décoctions plus saines sont préférables autant sur le plan préventif que curatif.

Préparation d'une tisane:couvrir les plantes d'eau froide, de préférence eau de pluie, ( une poignée pour un bon litre d'eau), porter à ébullition, arrêter le feu, laisser refroidir et filtrer.

Préparation d'une décoction: faire bouillir l'eau ( de pluie de préférence) et les plantes( une poignée pour un bon litre d'eau) jusqu'à l'obtention d'un liquide très foncé, puis filtrer.

Diluer l'une ou l'autre de ces préparations pour obtenir une tisane très pâle. Ainsi, il n'y a pas de risque de surdosage.

PURIN D'ORTIE: faire macérer dans 20 litres d'eau, de pluie de préférence, 3 kg de feuilles d'orties hachées. Choisir des jeunes pousses, éviter les orties montées en graines. Filtrer cette macération au bout de deux semaines.

- On peut l'employer tel quel comme engrais en le mélangeant au compost.

- On peut également diluer 1 litre de purin dans 10 litres d'eau, de pluie de préférence, et s'en servir comme insecticide contre les pucerons ( pulvérisation fine sur les feuilles).

- On peut enfin diluer 2 litres de purin dans 10 litre d'eau, de pluie de préférence). Pulvériser directement sur le sol contre les champignons, algues, lichen, mildiou...

PURIN DE PRÊLE: faire macérer 2 kg de plantes dans 15 litres d'eau, de pluie de préférence, pendant 3 semaines. Filtrer, puis diluer 10 fois et arroser régulièrement le jardin ( contre le mildiou, le botrytis, la tavelure, la fonte de semis.... )

Mélangé avec le purin d'ortie, il détruit acariens et pucerons.

DECOCTION de PRELE :

Elle stimule les défenses naturelles des plantes. Très riche en silice, elle rend les plantes plus résistantes. Son emploi préventif éviterait beaucoup de maladies au jardin. On peut la pulvériser directement sur le sol dès les premiers beaux jours, ensuite régulièrement sur les semis et les jeunes plants lors de la plantation, ou lorsque les conditions climatiques favorisent le développement des maladies. On peut également utiliser cette décoction sur les arbres fruitiers ou autres au printemps, avant le gonflement des bourgeons, et à l'automne à la chute des feuilles. En y adjoignant une tisane d'orties, on renforceses effets.

On peut également utiliser une décoction d'écorce de chêne ou la tisane de camomille matricaire.

On peut badigeonner les arbres après la chute des feuilles et avant le gel avec le mélange suivant: diluer dans 8 litres d'eau: 2 litres de décoction prêle-ortie, 5 kg d'argile fine, 3 kg de bouse de vache ( ou mieux de compost de bouse), 500g de poudre de basalte, 500g de cendre de bois tamisée et un litre d'huile de colza ( ou autre). Le mélange doit avoir la consistance d'une pâte à beignets. On l'appliquera alors à l'aide d'un pinceau sur les troncs et branches principales. On rajoute de l'eau à ce qui reste , on filtre et on pulvérise sur la ramure. Ce badigeon étouffera les larves et les spores des champignons pathogènes qui hibernent dans les écorces.

RECETTES SPECIFIQUES :

Altises: planter à l'ombre dans la terre en divers endroits des plaques engluées : les puces du sol sautent et se retrouvent engluées.

Campagnoles: piège type topcat qui les attrapent vivants, les relâcher au loin.

Cloque du pêcher: pulvériser une décoction de prêle et ortie à la chute des feuilles ou en cas d'attaque. Supprimer les feuilles atteintes.

Mildiou: décoction de saule.

Moniliose: macération de raifort ou badigeon en hiver et au printemps ( voir recette badigeon).

Oïdium: petit lait dilué à 10%.

Rouille: extrait fermenté d'absinthe.

POUR ELOIGNER LES INSECTES :

Les odeurs de macération d'ail, de pelure d'oignon, d'absinthe ou de tanaisie sont très efficaces. On peut également planter ces deux dernières plantes à proximité de la table de jardin.

D'après les magazines : «  Terre et Humanisme, les nouvelles » d'oct. Nov. déc. 2008, dont le président est Pierre RABHI (www.terre-humanisme.org), et «  Pluriel Nature » du 15 AVRIL au 15 JUIN 2009 (www.pluriel-nature.com)

 


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

POURQUOI MANGER BIO ?

 

   

L'alimentation joue un rôle essentiel auprès de notre santé. Il me paraît évident que nos cellules qui se renouvellent plus ou moins rapidement, le font avec la nourriture que nous absorbons. Si cette dernière est saine, équilibrée, nous nous construisons un corps qui répond à ces mêmes critères, sinon, bien évidemment, c'est le contraire qui se produit.

On n'attrape pas une maladie, on la fabrique: les microbes, les virus, le hasard, la malchance...ont bon dos! Et puis, c'était bien le célèbre médecin Claude Bernard qui disait: « le microbe n'est rien, le terrain est tout ». Sinon, comment expliquer qu'en cas d'épidémie certains restent en bonne santé? Et cela, bien avant les vaccins: par exemple à l'époque où la peste faisait des ravages.

Cest ce terrain que nous devons soigner particulièrement en lui fournissant des aliments sains, vivants, dignes de ce nom.

La nourriture actuelle, je parle de celle qui est issue de l'agriculture intensive, ne répond plus à ces critères. Elle est saturée de produits chimiques: anti-oxydants, colorants, conservateurs, stabilisateurs..., trop souvent ionisée pour la conservation des fruits et légumes, et par là- même carencée en vitamines, oligo-éléments, sels minéraux... Eléments essentiels encore appauvris par le raffinage du pain blanc, du riz blanc, du sucre blanc...

Quant aux engrais chimiques, ils polluent et déséquilibrent la terre. En outre , partout où l'on en a abusé, ils ont détruit l'humus (la partie vivante de la terre) et rendu stériles des milliers d'hectares de terre.

Ici, j'ouvrirais une parenthèse pour dire que je n'ai rien contre les paysans qui pratiquent l'agriculture intensive. Je connais leurs difficultés, parfois énormes, et je sais qu'ils sont victimes d'un système. Mais, je suis persuadée que beaucoup d'entre eux se convertiraient au bio, s'ils avaient plus d'aides financières. D'autant plus qu'on manque de produits issus de cette agriculture en France, et qu'on est obligé de les importer.

La femme moderne n'ayant plus le temps ou l'envie de cuisiner, on a pallié cet état de choses en nous proposant des plats cuisinés tout prêts : conserves, surgelés, préconditionnés... Tous ces produits savamment présentés ne sont que de pâles imitations de ce que fabriquaient nos grands-mères guidées par leur amour, et leur bon sens inné. Ils sont dénaturés, vidés de leurs éléments essentiels, même si on nous affirme le contraire. Ce sont des aliments sans vie. Des expériences scientifiques, très sérieuses, menées par des personnalités telles que l'éminent professeur de chirurgie et de cancérologie Henri Joyeux le confirment.

Je suis très surprise qu'à l'école, on nous enseigne un tas de choses, dont certaines contestables, mais que personne ne nous parle de nourriture saine, de respect de la nature... C'est une carence énorme qu'il convient de pallier très rapidement, car il en va ni plus ni moins de NOTRE SURVIE. J'ai pourtant rencontré plusieurs enseignants sensibles au problème, prêts à s'investir dans cette voie. Encore faudrait-il qu'on leur en donne les moyens, et qu'on arrête de les prendre pour des illuminés, voire des marginaux, alors qu'au contraire, ils font preuve d'un bon sens élémentaire!

Hyppocrate le père de la médecine affirmait : «  Vos aliments seront vos remèdes ».

Encore faut-il que ces derniers soient sains, ce qui était le cas à son époque. Malheureusement, en un demi siècle, on a transformé notre belle planète bleue en une poubelle géante prête à exploser. Mais il ne sert à rien de geindre, rejoignons plutôt les gens de plus en plus nombreux qui oeuvrent pour un monde meilleur.

En conséquence, j'encourage vivement l'agriculture biologique, tout en étant consciente que le bio à 100% n'existe plus à cause de l'air et de l'eau pollués. Mais il vaut mieux consommer du 90% bio que des aliments saturés de produits chimiques responsables de graves maladies. Ce sont des docteurs du CHU de Montpellier qui l'affirment dans le film formidable de J.P. Jaud : « Nos enfants nous accuseront ».

De nos jours, notre alimentation est saturée de métaux lourds, de pesticides, de nitrates, de phosphates, de dioxines et j'en passe!

« Les pesticides et les dioxines, selon Theo Colborn, zoologue américaine, sont responsables des stérilités ou de malformation des glandes sexuelles (atrophie notamment) chez les animaux mâles et de troubles des glandes sexuelles chez les animaux femelles. De nombreux médecins à travers le monde ont démontré que cela était aussi valable chez l'être humain. De fait, depuis que l'Homme emploie des pesticides de synthèse, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, on a vu s'accroître de façon impressionnante les cas de stérilité chez l'homme et les cas d'endométriose et autres problèmes gynécologiques chez la femme. Cela est dû au fait que les pesticides à petite dose jouent un rôle comparable aux oestrogènes, mais qu'ils sont de plus capables d'atteindre l'embryon chez la femme enceinte. Ainsi, le polluant conditionne dès le stade embryonnaire le développement hormonal du futur individu.....» *

En un demi siècle, le taux de spermatozoïdes chez l'homme a chuté de 50%, et l'on rencontre de plus en plus des cas de stérilité incurable.

Les métaux lourds sont également dangereux pour notre santé. Les méfaits du césium 137 sont bien connus pour avoir induit des problèmes plus ou moins graves de thyroïde, après la catastrophe de Tchernobyl. On parle de plus en plus des problèmes générés par les amalgames dentaires à base de mercure....

Les plats préparés, les boissons...contiennent des additifs alimentaires désignés par la lettre E suivie d'un numéro.

Certains additifs sont naturels, notamment ceux qui proviennent de la chlorophylle, de la farine de caroube, de la betterave rouge, de la curcumine...

Parmi les additifs de synthèse les exhausteurs de goût et les édulcorants sontparticulièrement dangereux.


Le glutamate : B 550 à 553, E 620* est l'exhausteur de goût le plus employé. On le retrouve dans le ketchup, le coca, les soupes lyophilisées, les plats cuisinés surgelés, les petits  pots pour bébé, le viandox, les aliments pour animaux…. Il stimule la sensation de goût auprès d'aliments fades ( ceux qui sont issus de l'agriculture intensive le sont davantage que ceux provenant de l'agriculture biologique).

D’après Joseph Coyle de l’université  John Hopkings à Baltimore, le glutamate détruit les neurones.

L'aspartam : E 951* est un édulcorant qui remplace la saveur sucrée. Il est largement utilisé dans les produits « light ». On le retrouve dans certains yaourts, dans les boissons au coca, et autres boissons artificielles,  dans certains bonbons, chewing-gum et autre friandises.

« Selon des études américaines, l'aspartam favoriserait les troubles nerveux, la cécité, la prise de poids, le diabète, les troubles de comportement, les maux de tête, les vertiges, les crampes …etc."

"Concernant le poids et le diabète, en fait, cela semble dû au fait que l'aspartam dérègle le système hormonal, et notamment la gestion des sucres par l'organisme... »

Quant à l’interaction de tous ces additifs alimentaires, c’est encore bien pire.

Il est donc vivement conseillé de lire les étiquettes et de bannir complètement de son alimentation glutamate et aspartam, d'autant plus que ce dernier donne des résultats contraires à ceux escomptés, notamment en ce qui concerne le poids.

Il y a également les polyphosphates utilisés comme conservateurs en charcuterie, surtout dans les jambons, dénoncés par Jean-Pierre Coffe.

Il y a encore parmi les conservateurs les nitrites qui combinés avec les acides aminés dans l'estomac deviennent cancérigènes.

Les benzoates, conservateurs qu'on retrouve souvent dans les sodas sont aussi cancérigènes.

Les colorants de synthèse sont parfois cancérigènes ou peuvent provoquer des allergies, notamment à l'aspirine.

La liste serait encore sûrement longue.....

Pour toutes ces raisons, il devient impératif de manger bio en sachant que l'agriculture biologique est soumise à des contrôles stricts de la production à la vente.Ces contrôles sont effectués par des organismes indépendants  sérieux,. A nous d'être vigilant et d'exiger la garantie bio.

J'encourage l'agriculture bio, outre le fait qu'elle est une voie de survie essentielle pour l'humanité, pour les raisons suivantes:

Elle ne pollue pas, elle respecte les humains, les animaux, la nature.

Elle contribue à nettoyer peu à peu la planète et à laisser un monde plus propre aux générations futures.

Elle lutte contre le chomage: il faut plus de main d'oeuvre pour cultiver de cette façon là.

Elle lutte contre la mondialisation qui anéantit les petits paysans.

Elle revalorise le travail de l'agriculteur qui la pratique en reconnaissant son rôle essentiel dans la société.

Elle émet moins de gaz à effet de serre que l'agriculture intensive.

Elle produit de l'humus (la partie vivante de la terre), alors que l'agriculture intensive le détruit.

Les produits issus de cette culture sont délicieux comparés à la fadeur des autres, car ils sont plus riches en vitamines, oligo-éléments, sels minéraux...

D'autre part, si le nombre des consommateurs augmente, le prix des produits bio baissera: il ne faut pas que seule une minorité privilégiée puisse y avoir accès.

 

 

HaricotsAfin qu'un maximun de gens puissent manger sainement, il serait souhaitable de faire son jardin bio, ou de retenir toutes les semaines un panier de légumes dans une AMAP (association pour le maintien de l'agriculture paysanne), ou auprés d'un « jardin de Cocagne »( ce sont d'anciens chômeurs qui cultivent en bio). Ces deux organismes pratiquent des prix tout à fait corrects. Pour savoir s'il y a un jardin de Cocagne près de chez vous, vous pouvez téléphoner au 03.81.21.21.10. Quant aux AMAP, on en trouve un peu partout maintenant. Acheter les céréales de préférence en vrac (c'est moins cher) dans les Biocoop par exemple. Enfin, en consommant un peu moins de viande, de charcuterie, de produits laitiers, le budget alimentation bio devrait s'équilibrer.En effet, on peut remplacer de temps en temps la viande par un mélange de céréales et de légumineuses (deux tiers de céréales pour un tiers de légumineuses). Ce mélange apporte tous les acides aminés essentiels, et coûte nettement moins cher que la viande.

Quant au calcium, on le retrouve en abondance dans les algues sèches, le sésame complet, les céréales complètes, les sardines, le soja, les amandes, les noisettes, les figues, le persil, le pissenlit, le brocoli, le haricot, tous les légumes vert foncé, le pois chiche...

 

   


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE RIRE

 

Vous êtes stressé(e), fatigué(e), il existe un médicament complètement gratuit dont on ne parle pas souvent: le rire. En plus, il ne présente aucune contradiction. D'ailleurs il y a un proverbe vieux comme le monde qui affirme: «  RIRE, C'EST LA SANTE ».

Une minute de rire équivaudrait à 45 mn de relaxation. Alors ne nous en privons pas.

D'aprés des études médicales, le rire lutterait contre les maladies cardio-vasculaires, en activant la circulation du sang. Il diminuerait, parfois éliminerait la douleur en produisant des endorphines, hormones possédant entre autres des propriétés analgésiques. Il réduirait le taux de cortisone, hormone qui joue un rôle dans la gestion du stress. Il favoriserait la digestion en stimulant la secrétion de la salive, et de tous les sucs digestifs.

«  Au déclenchement du rire, le cerveau libère de la dopamine, un neurotransmetteur primordial dans les sensations de plaisir. Cette stimulation particulière du cerveau par l'humour serait d'ailleurs chimiquement proche de celle des drogues opiacées comme la morphine ou l'héroïne. Aussitôt, les niveaux d'anxiété et de nervosité chutent, provoquant une agréable sensation de décontraction, les effets néfastes en moins! De la même manière, le rire aiderait à un meilleur sommeil pendant la nuit ». A.L.C.M.( association libre choix de sa Médecine) B.P.184. 43005 Le Puy en Velay.Tél.: 04.71.08.70.90.

En riant, on contracte de nombreux muscles, notamment le diaphragme qui stimule alors les poumons, l'estomac, le foie, le pancréas, la rate, l'intestin... Lors de ce brassage , l'élasticité des poumons est accrue, l'air serait expulsé à plus de 100 km/h, ce qui occasionnerait une bonne oxygénation de toutes les cellules de l'organisme.

Pour les personnes agées, il représente une véritable cure de jouvance.

Malheureusement, nous sommes passés en une cinquantaine d'année de 20 mn de rire par jour à quelques secondes actuellement !

Associé à une bonne hygiène de vie (alimentation biologique, marche à pied...) le rire peut nous aider à être plus heureux. Saisissons toutes les occasions pour rire. Il existe d'ailleurs des clubs du rire, et c'est une excellente initiative.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA SEVE DE BOULEAU

 

La récolte de la sève de bouleau s'effectue au printemps, au moment de sa montée et avant l'éclosion des bourgeons. On perce un petit trou dans le tronc sur une profondeur de 3 à 5 cm environ, et on y enserre un tuyau. Après le prélèvement, on rebouche le trou à l'aide d'une cheville en bois, et lorsque tous les prélèvements sont terminés il serait bon d' y appliquer un cataplasme d'argile ( voir plus loin le chapitre sur l'argile). On peut également obtenir de la sève en sciant une branche, ce qui est moins conseillé, car cela mutile un peu ce bel arbre de lumière. La montée de la sève est brutale, et s'échappe parfois par jets. Il convient d'attacher un récipient ( pasd'aluminium) sous le tuyau ou sous l'entaille de la branche coupée.

La sève que l'on récolte au printemps est de la sève brute minérale montant des racines vers les feuilles. La sève élaborée se trouve dans les feuilles, à partir de la photosynthèse.

Par son passage dans l'arbre, la sève s'enrichie en sels minéraux.

La sève récoltée est un liquide clair ressemblant à de l'eau. Elle est trés légèrement sucrée( 0,5 à 2% de sucre). L'idéal serait de la consommer tout de suite aprés sa récolte ( 2 cuillerées à soupe pour un adulte, 1 cuillerée à soupe pour un enfant ). Cela suppose qu'on habite pas trop loin d'un bouleau.

Après quelques jours, elle se trouble à cause des modifications biochimiques qu'elle subit, ce qui pose problème pour sa conservation.

On peut également se la procurer dans les magasins de diététique bio, parfois associée à des extraits de bourgeons de bouleau, et de feuilles des cassis, ce qui la rend encore plus efficace.

Le cassis est un amplificateur thérapeutique, ilpurifie le sang, et c'est un merveilleux anti-rhumatismal. «  Il peut remplacerefficacement la cortisone chimique puisqu'il stimule naturellement sa synthèse dans l'organisme »( d'après: Le guide de la sève du bouleau, éditions Amyris).

Quant aux bourgeons de bouleau, ils ont une action adaptogène, luttent contre la fatigue , et soulagent les manifestations allergiques. Ils soulagent également les douleurs articulaires et améliorent la souplesse de l'organisme.

Toutefois, ces préparations contenant souvent un peu d'alccol pour la conservation ne conviennent pas toujours aux personnes dont le foie est très fragile. Celles-ci devraient plutôt la prendre pure directement sur l'arbre.

Pasteurisée, la sève de bouleau présente beaucoup moins d'intérêt, la chaleur détruisant plus ou moins de nombreux principes actifs.

Ce formidable élixir de jouvence est diurétique et dépuratif. C'est la cure de printemps par excellence pour éliminer les nombreuses toxines accumulées pendant l'hiver. Activant la diurèse, elle favorise l'élimination du mauvais cholestérol, de l'acide urique et de l'urée. Elle est vermifuge, et on a souvent trop tendance à oublier de se vermifuger régulièrement. Pourtant les vers peuvent occasionner diverses pathologies parfois graves. Elle est bénéfique en cas de problèmes de peau (acné,eczéma, rougeurs...). Elle favoriserait la repousse des cheveux. Elle stimule les défenses immunitaires. On l'utilise pour combattre la jaunisse, contre les maladies de la vésicule biliaire, des reins, de la vessie. Riche en manganèse elle est précieuse pour lutter contre les rhumatismes, mais également pour lutter contre les allergies. Associée à une alimentation équilibrée ( un naturopathe peut vous aider pour le réglage alimentaire ), elle aide à éliminer les kilos superflus et la cellulite, surtout si on l'associe aux bourgeons de bouleau. Elle combat la fatigue, les raideurs, stimule la régénération osseuse, lutte contre l'ostéoporose, est indiquée en cas de rachitisme, de retard de croissance chez l'enfant et l'adolescent...

En résumé, cette véritable « eau de jouvence » purifie l'organisme, tout en le reminéralisant, ce qui n'est pas le cas de tous les dépuratifs.

Pour un effet optimum, il serait souhaitable de faire une cure de trois semainesqu'on répète trois fois de suite, en début de printemps, avec un arrêt d'une semaine entre chaque cure. Mais si besoin est, on peut faire cette cure à n'importe quelle époque de l'année.

Préventivement, il serait judicieux de faire une cure de trois semaines à chaque changement de saison.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Importance  de la cuisson :

 

"Des chercheurs espagnols ont eu l'idée d'éxaminer les anti-oxydants du brocoli avant et après cuisson (les anti-oxydants nous protègent de certains cancers et des maladies cardiovasculaires).

Cuit à la vapeur, il en perd 11%

A l'eau bouillante: 66%

Au micro-onde : 97% !!!"

Lu sur A.L.C.M. de janvier 2004 (association pour le libre choix de sa médecine, boite postale 184, 43005 Le Puy-en-Velay Cedex)

Les ondes émises par le micro-ondes font changer d'orientation les molécules d'eau, plus de deux milliards de fois toutes les secondes, ce qui perturbe gravement la structure de l'ADN de chaque cellule de nos aliments. Elles détruisent également l' énergie bio-électronique de ces derniers, ce qui a pour conséquence, entre autres, de rendre leur digestion difficile, et par là- même de fatiguer le foie.

Les femmes enceintesdevraient particulièrement veiller à ne pas rester à proximité du micro-ondes.

Eliminer complètement aussi la cuisson à l'eau ou à la vapeur en « cocotte minute », car la température trop élevée détruit la majorité des substances essentielles.

La cuisson à l'eau n'est pas recommandée non plus: bon nombre de sels minéraux, de vitamines...se dissolvent dans l'eau de cuisson et finissent leur vie dans le trou de l'évier!

Les graisses employées pour les fritures donnent naissance à des résidus noirs cancérigènes. On rencontre le même problème lors des grillades estivales en barbe- cue. Ce dernier est pourtant bien convivial, mais il ne faut pas en abuser. Comme en toute chose, il faut rester dans la modération.

Bannir complètement les ustensiles de cuisson en aluminium : ce dernier libère à la cuisson des poisons pour le cerveau qui favoriseraient ALZHEIMER, PARKINSON...

La température souvent trop élevée des fours classiques détruit aussi de nombreux éléments essntiels.

Rassurez vous, il reste la cuisson à la vapeur douce, ou à l'étouffée qui détruisent nettement moins les éléments essentiels ( sels minéraux, vitamines, oligo-éléments...), tout en conservant la saveur des aliments.

Cuisson à l'étouffée : mettre un peu d'huile d'olive de préférence (supporte bien la chaleur) dans une cocotte en inox ou en terre non vernissée, y ajouter un lit d'oignons émincés, de légumes qui rendent de l'eau (salade, tomates), puis le ou les légumes que vous désirez consommer. Couvrir la cocotte et faire cuire à tout petitfeu longuement.

Manger des crudités le plus souvent possible, de préférence en début de repas. Les légumes crus et frais conservent tous leurs éléments essentiels, alors que la cuisson les détruit en grande partie. Cette dernière anéantit également certains ferments qui nuisent à la digestion lorsqu'ils sont insuffisants.

Laver fruits et légumes à l'eau courante, sans les faire tremper, sinon ce sera encore le trou de l'évier qui bénéficiera de leurs éléments essentiels!


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA VUE

 

La vue est quelque chose de très précieux. Pour la conserver le plus longtemps possible en bon état, il est conseillé de suivre une alimentation et une hygiène de vie saines (voir tome 1 du livre "Créons ensemble un monde où il fera bon vivre" de Germaine LLODRA-MARCON et Sylvie THIEBLE : livre en vente sur ce site). Le massage du pourtour des yeux peut également être une aide précieuse.

De façon étonnante, il y a un billion de chinois et peu d'entre eux portent des lunettes. Ils attribuent ce phénomène à un massage des yeux basé sur l'acupuncture. Deux fois par jour, dans chaque école et dans beaucoup d'usines, les chinois arrêtent ce qu'ils sont en train de faire et font quatre exercices sur 10 minutes environ. On leur demande de fermer les yeux et de commencer le massage sur des points de pression autour de leurs yeux. Ces exercices simples ont pour but de détendre les muscles des yeux et d'augmenter la circulation sanguine.

Exercice 1 : Utilisez les pouces pour masser le coin des yeux (cf figure ci-dessous). les autres doigts doivent rester posés sur le front.

exo_1.jpg
Exercice 2 : Utilisez le pouce et l'index de la main droite. presser quelques secondes en entourant votre nez et relacher, répéter plusieurs fois

exo_2.jpg
Exercice 3 : Utilisez les index pour masser les points marqués sur la figure ci-aprés

exo_3.jpg
Exercice 4 : Avec les doigts serrés et les mains posées de chaque coté des joues, Utilisez le coté de l'index pour glisser suivant l'ordre décrit sur la figure suivante : 1-2-3-4-6-5

exo_4.jpg

En plus de la carotte et de la myrtille bien connues comme étant bénéfiques pour la vue, il serait souhaitable de consommer régulièrement des légumes verts foncés : épinards, choux, poivrons, etc..., mais également des oranges, des mangues, des pêches, des papayes, aliments trés riches en lutéine. Cette dernière est un caroténoïde fortement anti-oxydant, protecteur des yeux, du coeur, mais aussi un puissant stimulant des défenses immunitaires.

La lutéine protège entre autre de la dégénérescence maculaire de la rétine car :

"la rétine est composée de cellules nerveuses reliées directement au cerveau. Sa composition comprend des lipides particulièrement sensibles à l'oxydation générée par les radicaux libres issus des rayonnements ultra-violets. La macula est la partie de la rétine qui contient le plus de caroténoïdes, essentiellement la zéaxanthine et la lutéine"

                                                           Docteur Jean-Pierre Willem : "les secrets du régime crétois" aux éditions du Dauphin.

Il serait bon également d'éviter à l'âge adulte les aliments riches en galactose : produits laitiers, soja et ses dérivés, légumineuses.

Le galactose mal digéré pénètre dans le sang au niveau de l'intestin grêle, attaque le cristallin et devient l'une des causes de la cataracte.

Rassurez-vous on peut trouver du calcium dans les légumes (navets, carottes, choux, épinards, poireaux, laitues, céleris, oignons...), dans les céréales complètes ou semi-complètes (germe de blé, blé, sarrasin...), le jaune d'oeuf, les fruits secs particulèrement dans les amandes et dans les figues sans oublier noix, noisettes, raisins, dattes, pruneaux, etc... et les fruits frais (fraise particulièrement)

On trouve en magasins de diététique des compléments alimentaires naturels contenant entre autres de la lutéine, de la myrtille etc... qui peuvent aider à combler certaines carences alimentaires et lutter contre divers problèmes de vue. Exigez que ces complements alimentaires soient issus de l'agriculture bio.

*Les thérapies holistiques ne remplacent pas les soins médicaux et les remèdes. Elles ne se substituent en aucun cas à la médecine officielle.

G.L.M.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RECETTES DE CUISINE CRETOISE :

SALADE DE LENTILLES AUX COQUES

 

Laver les coques (coquillages) et les faire tremper une heure dans de l'eau très salée (sel gris non raffiné) afin qu'elles rendent leur sable.

Mettre dans une cocotte un bon litre d'eau froide, 250g de lentilles vertes rincées sous l'eau courante, une ou deux carottes coupées en rondelles, un oignon épluché dans lequel on aura piqué un clou de girofle. Ajouter un bouquet garni et faire cuire 20 mn environ.

Egoutter alors les lentilles, enlever le bouquet garni, laisser refroidir.

Egoutter les coques après les avoir soigneusement rincées. Les faire ouvrir à feu vif dans une cocotte légèrement huilée, avec une échalotte émincée et du persil haché.

Enlever les coquilles, mélanger alors les coques avec les lentilles, assaisonner avec de l'huile d'olive, du jus de citron, du sel (très peu: les coques sont déjà salées), de l'échalotte, du persil et du cerfeuil hachés, quelques petits oignons, et recouvrir d'eau froide.

Porter à ébullition et laisser cuire à feu moyen pendant une bonne demi heure.

Déguster tiède ou froid.

Les lentilles: ce sont des légumineuses riches en fer, en cuivre, en manganèse, en phosphore, en vitamines A et B, en amidon et en protéines. Très nourrissantes et digestes, elles sont particulièrement recommandées aux anémiés, aux femmes qui allaitent. Par contre elles sont déconseillées aux sidéens, car le fer augmente les capacités du virus du sida à se développer. Riches en purines comme toutes les légumineuses, elles sont également déconseillées aux personnes souffrant de goutte ou de rhumatismes.

Les coques: elles nous apportent l'iode dont nous sommes souvent carencés dans notre région.

 

CHAUSSONS AUX PLANTES SAUVAGES

 

Préparer une pâte avec 500g de farine complète ou semi-complète à laquelle on incorpore un peu de poudre à lever (facultatif), un demi verre d'huile d'olive, une pincée de sel gris non raffiné et de l'eau tiède. Bien pétrir et laisser reposer au moins deux heures.

Faire cuire à la vapeur des plantes sauvages coupées en petits morceaux (orties, pissenlits, ou pourpier...) pendant 10 minutes environ.

Etaler la pâte, la découper en grands carrés qu'on badigeonnera légèrement d'huile d'olive.

Disposer une partie des plantes sauvages sur chaque carré, saler légèrement, ajouter un peu de fromage de brebis râpé, refermer pour former un chausson.

Dorer avec un jaune d'oeuf.

Mettre à cuire au four préchauffé à 180°C environ, pendant 20 mn.

Servir tièdes ou froids.

Les orties sont dépuratives, riches en fer, en calcium. Elles sont recommandées en cas d'anémie, de cancer, mais déconseillées en cas de sida, car le fer favorise la multiplication du virus HIV.

Le pissenlit est un excellent dépuratif du foie, de la vésicule biliaire, des reins. Diurétique, laxatif, il est bénéfique en cas de cellulite, de maladies de peau...Il réduit le taux de cholestérol sanguin, et s'oppose aux maladies cardio-vasculaires.

Le pourpier estparticulièrement riche en oméga 3 ( lutte contre les maladies cardio-vasculaires, le cancer, Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques...). C'est un fluidifiant sanguin, il est également bénéfique en cas de goutte, de rhumatismes.

 

DESSERT AUX POMMES

 

Couper en tranches de belles pommes, et badigeonner chaque tranche de confiture d'abricot.

Couvrir le fond d'un plat à tarte de biscuits à la cuiller émiettés et ajouter 2 ou 3 couches de tranches de pommes. Verser 2 tasses de lait d'amandes, d'avoine ou de riz sur le tout, et saupoudrer de sucre roux (peu). Cuire au four 30 mn environ.


Pomme: elle est recommandée dans les troubles hépatiques, rénaux, digestifs, cardio-vasculaires ( lutte contre le cholestérol), nerveux. Elle est également indiquée en cas d'anémie. Bien sûr toutes ses propriétés sont décuplées lorsqu'elle est crue.


L'ALIMENTATION CRETOISE adaptable à notre région

 

Je ne vais pas vous parler de régime, mais d'une alimentation variée, savoureuse, colorée, conviviale, basée sur un équilibre alimentaire sans excès ni restiction, en parfait accord avec la nature : l'alimentation crétoise.

Daprès l'étude « des sept pays », financée dans les années 60 par un reine des Pays -Bas, d'après celle de l' INSERM à Lyon dans les années 80, mais également d'après les études menées par la Fondation Rockefeller, cette alimentation est reconnue pour être à l'origine de la longue espérance de vie des Crétois. Longue vie dépourvue en grande majorité de cancers, de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de stress, d'obésité...du moins à l'époque où ils n'avaient pas encore subit l'influence des pays industrialisés.

Cette alimentation que l'on peut adapter sans problème à notre région, est très riche en anti-oxydants (ces derniers luttent contre le vieillissement des cellules), en oméga3 et 6 . Ce sont des acides gras essentiels polyinsaturés, indispensables, mais que l'organisme ne fabrique pas. Il faut donc les apporter avec l'alimentation. Ils stimulent nos défenses immunitaires, nous protègent en partie du cancer, des maladies cardio-vasculaires, maintiennent en bon état les gaines de myelline qui enveloppent nos neurones, et, par là-même, participent au bon fonctionnement de notre système nerveux.

Cette alimentation est composée de fruits frais et secs, de légumes, de céréales, de légumineuses (peu), d'une quantité importante de plantes sauvages, particulièrement le pourpier (très riche en oméga 3), mais aussi le pissenlit (bénéfique pour le foie et les reins), l'ortie piquante (très riche en calcium, en silice), de pain complet, de miel, d'escargots, de poissons sauvages (principalement la sardine très riche en oméga 3), de crustacés, d'oeufs, d'un peu de viande de poulet, ou d'agneau, de fromages de chèvre ou de brebis, d'un ou deux verres de vin rouge, mais surtout d'huile d'olive (en moyenne 17 litres par personne et par an).

L'huile d'olive possède de nombreuses qualités :

-elle lutte contre les maladies cardio-vasculaires (oméga 6), contre le cholestérol (oméga 9)

-elle a un effet bénéfique sur les fonctions digestives en favorisant la secrétion de la bile et en régulant le transit intestinal

-elle protégerait en partie de la maladie D'Alzheimer

-elle résiste aux hautes températures (fritures)

-elle protège, revitalise et entretient la peau.

Comme vous pouvez le constater, cette alimentation est tout à fait adaptable à notre région: nous possédons en grande majorité les produits conseillés, quant aux autres, on peut se les procurer très facilement

Bien entendu ces produits doivent être issus d'un agriclture respectueuse de l'environnement.

Les Crétois mangent modéremment. Ils ne sont pas sédentaires, ce sont en majorité des paysans ou des pêcheurs qui vivent au grand air et se dépensent physiquement sans compter, échappant ainsi au stress des pays industrialisés. Tout cela est également très important pour la santé.

Malgré notre travail trop souvent sédentaire, il nous est certainement possible de pallier cet inconvénient par une demi-heure de marche à pied quotidienne.

Je reste persuadée qu'en suivant leur exemple nous mettons toutes les chances de notre côté pour rester longtemps en bonne forme.


 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PETIT DEJEUNER ENERGETIQUE POUR VOUS AIDER A LUTTER CONTRE LE FROID ET LES MALADIES HIVERNALES :

Un bol de lait d'amandes( moitié eau, moitié lait chauds), avec 5 cuillerées à soupe de flocons d'avoine précuits, et 1ou 2 cuillerées à soupe de raisins secs, ou 5 abricots secs coupés en petits morceaux.

LE LAIT D'AMANDES très riche en oligo-éléments, en calcium, en magnésium... stimule les défenses immunitaires. Grâce à sa richesse exceptionnelle en calcium, il prévient l'ostéoporose.

LES FLOCONS D'AVOINE :

L'avoine stimule les fonctions hépathiques, désintoxique l'organisme, ce qui est une bonne chose après les fêtes pendant lesquelles notre foie a souvent été malmené! Possédant des propriétés réchauffantes, elle est la bienvenue en période hivernale. Riche en fer, c'est également un stimulant physique et psychique. L'avoine lutte contre la constipation.

Par contre, il faut l'éviter en cas de diarrhées, de gastro-entérites et d'allergies au gluten.

LE RAISIN SEC possèdant des vertus pectorales, il est recommandé contre l'asthme, les bronchites...

L'ABRICOT SEC riche en fer convient bien aux personnes anémiées. Stimulant nos défenses immunitaires, il lutte contre les angines et autres maladies 0RL. Il est également bénéfique en cas de problèmes nerveux, osseux et articulaires.

Germaine LLODRA-MARCON